Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches



Comment

Société

Dénonciations tous azimuts de la persécution des leaders syndicaux : Les syndicats demandent l’abandon des charges contre Nyamien Messou et Mahan Gahé
Publié le mardi 14 fevrier 2012   |  Le Temps


1er
© Abidjan.net par Emma
1er mai - Les travailleurs présentent leurs doléances au président Laurent Gbagbo
Samedi 1er mai 2010. Abidjan, Palais présidentiel du Plateau. Le président Gbagbo assiste au défilé des travailleurs et à la présentation de leurs doléances. Photo: Mahan Gahé Raphaël, patron de la centrale Dignité, lors de son allocution


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La rencontre des syndicats affiliés à la Fesaci, jeudi dernier, a donné lieu à un appel à « l’abandon des charges » et mesures annoncées, à l’encontre du secrétaire général de ladite structure M. Nyamien Messou, par les ministres de l’Intérieur et de la Justice. Contraint à l’exil forcé depuis la crise postélectorale, l’absence du secrétaire général de la fédération des syndicats autonomes de Côte d’Ivoire, est au centre des négociations intersyndicales. Les centrales syndicales que sont l’Ugtci, Cils, Dignité et la Fesaci, sont à pieds d’œuvres et mènent conjointement des démarches auprès du gouvernement actuel, pour le retour au pays natal de leur compagnon de lutte. Tous les syndicalistes présents à cette rencontre ont estimé que le traitement infligé à leur secrétaire général Nyamien Messou est inacceptable.

Et va à l’encontre des messages quotidiens du gouvernement qui appellent les Ivoiriens à la « réconciliation. Au moment où leur secrétaire général est toujours contraint à l’exil. Pour eux, les acteurs politiques et les membres de la société civile doivent œuvrer en faveur de la cohésion sociale et le gouvernement doit faciliter le retour des exilés en leur tenant un langage de vérité. Hélas, le mandat d’arrêt international lancé contre le Sg de la Fesaci est une manœuvre pour l’empêcher, par tous les moyens, de retourner au pays. Ils demandent donc aux ministres de la Justice et de l’Intérieur d’abandonner les charges et les mesures qui pèsent contre leur leader. Ainsi que la libération du secrétaire générale de la centrale frère frères Dignité, Basile Maha Gahé qui a été arrêté le 26 avril 2011 à la suite d’accusations non fondées pour conduits dans un camp de déportation au Nord du pays. Faut-il noter que, M. Nyamien Messou avait été coopté au gouvernement en qualité de ministre du Travail par le président Gbagbo qui honorait ainsi sa promesse faite aux travailleurs, après des discussions avec les centrales syndicales Ugtci, Cils, Dignite et Fesaci.

Jean-Baptiste Essis

LIENS PROMOTIONNELS