Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Santé
Article



Dernières dépêches



Comment

Santé

Lutte contre le Sida Pédiatrique : La Fondation Ariel Glaser lance ses activités
Publié le jeudi 16 fevrier 2012   |  Le Democrate




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dossier

Santé 2012
Créée le 2 février 2011 avec le soutien d’Elisabeth Glaser Pediatric Aids Foundation (EGPAF), la fondation Ariel Glaser pour la lutte contre le Sida pédiatrique a procédé mardi dernier au lancement de ses activités à l’espace Crystal sis en Zone 4. Placée sous le haut parrainage de Madame Dominique Ouattara, Première dame de Côte d’Ivoire et sous la présidence effective du ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida, Thérèse N’dri Yoman, cette cérémonie s’est déroulée en deux phases. A 14heures, le Président Directeur Général de Elisabeth Glaser, fondation mère, Djibo Nicolas, président du Conseil exécutif d’Ariel Glaser, Dr Aka et le représentant du représentant résident de l’Unicef ont co-animé une conférence de presse. Selon Djibo Nicolas, président du conseil exécutif d’Ariel Glaser, ce lancement est un acte important dans la vie de leur organisation. Il vise à faire connaître cette Ong qui rêve d’un monde où la population est en bonne santé et participe au développement de son pays. Prenant à son tour la parole, Chip Lyons, Pdg de l’Egpaf, a indiqué que l’heure est venue de lutter contre le Sida pédiatrique car les moyens sont disponibles. Il a par ailleurs encouragé les organisations locales qui prendront les devants des actions. Selon lui, sans leur appropriation, les actions des organisations internationales ne peuvent être pérennisées. Il a terminé en remerciant le plan d’urgence américain de lutte contre le Sida (Pepfar) qui a permis de sauver des vies en Côte d’Ivoire. M.Thomas, le représentant du représentant résident de L’Unicef, Ludovic Hervé De Lys, lui, ne dit pas autre chose quand il affirme que l’élimination de la transmission mère-enfant est possible. Mais selon lui, si on ne s’attaque pas à la transmission mère-enfant, on n’atteindra pas l’objectif du millénaire. Il faut donc d’ici à 2015, réduire le taux de transmission à 5% voire à 2%. C’est un objectif réalisable dans la mesure où l’élimination de la transmission mère-enfant est scientifiquement possible. Et l’Unicef veut mettre les partenaires ensemble en vue d’obtenir des résultats.
Dans la seconde partie de cette cérémonie, les partenaires qui sont venus nombreux ont eu droit à des présentations. Mais avant, le président du conseil exécutif d’Ariel Glaser pour la lutte contre le Sida pédiatrique, Nicolas Djibo a rappelé que cette organisation ‘’a pour mission de contribuer à prévenir l’infection à Vih pédiatrique à travers la recherche, le plaidoyer et la mise en œuvre de programmes de prévention et de traitement. Affiliée à l’Egpaf avec laquelle elle partage les mêmes missions, la fondation ambitionne d’être le porte-flambeau au plan national de la campagne mondiale visant à éliminer les nouvelles infections au VIh chez les enfants et maintenir leurs mères en vie’’. Marraine de cette cérémonie, la Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, a tenu à adresser personnellement ses félicitations et ses encouragements à tous les membres de la Fondation Elisabeth Glaser, organisation mère de la fondation Ariel Glaser et en particulier au Pdg Charles Lyons.’’ Le Sida, cette maladie si ravageuse, ne saurait continuer à faire des victimes, à priver nos enfants de leurs belles années, sans que tous les acteurs engagés pour leur bien être ne fédèrent leurs énergies pour lutter main dans la main’’, a indiqué la Première dame. A la fin de cette cérémonie de lancement, un couple séropositif dont les deux enfants sont négatifs, a apporté son témoignage.

Affia Marie

LIENS PROMOTIONNELS