Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Résultats des matchs de foot

Comment

Sport

Football : Prochaine élection à la CAF Anouma, une réelle chance pour la Côte d`Ivoire
Publié le mardi 21 fevrier 2012   |  Le Patriote


Football
© Abidjan.net par Prisca
Football : le nouveau coach des Eléphants, Sven Goran Eriksson à Abidjan
Mardi 11 mai 2010. Abidjan. De l`aéroport au siège de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), l`akwaba à Eriksson. Photo: le président de la FIF, Jacques Anouma


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Le vendredi 10 février dernier, la confédération africaine de football (CAF) a organisé sa traditionnelle assemblée générale ordinaire. En marge de la 28ième CAN, les décideurs du football africain ont fait le bilan de leurs activités annuelles. C`était également l`occasion d`accorder les violons sur le futur patron du football africain. En effet, l`an prochain, la CAF procédera au renouvellement de sa tête. C`est-à-dire que le Camerounais remettra en jeu le fauteuil de président qu`il occupe depuis 1988. Dans un hôtel huppé de Libreville, les disciples et inconditionnels d`Issa Hayatou voulaient trouver un consensus à la candidature du Camerounais qui veut encore et encore un autre mandat malgré l`âge et la fatigue physique. Malheureusement ou heureusement, c`est selon, les délégués n`ont pas totalement abondé dans ce sens même s`ils lui ont accordé le droit d`être candidat à sa propre succession. Si certains pensent que l`assemblée générale de 2013 au Maroc sera un plébiscite pour l`enfant de Garoua, d`autres pensent le contraire. Pour ces derniers, le Camerounais a donné tout ce qu`il avait, il serait temps pour lui de passer la main. Ceux qui sont braqués contre une nouvelle candidature d`Issa Hayatou avancent pour arguments que ce dernier n`a plus la fraîcheur physique nécessaire pour gérer au quotidien le football continental. Il n`a plus les jambes de l`athlète des 800 mètres qu`il était avant de devenir directeur des sports puis président de la CAF. Pour les tenants de cette thèse, l`AGE de 2013 devra offrir l`opportunité à un homme nouveau de présider aux destinées du football africain. Dans les noms qui reviennent le plus souvent, celui de l`Ivoirien Jacques Anouma figure en bonne place. L`ancien président de la fédération ivoirienne de football jouit d`une bonne réputation auprès de ses pairs et il pourrait, s`il se lance à la conquête, être le prochain patron de la CAF. Pour cela, plusieurs atouts plaident en faveur de Jacques Bernard Daniel Anouma. En effet, après plus de trente années passées au service du football, l`enfant de Memni semble avoir le profil de l`emploi. Membre du comité directeur de l`Asec puis de la fédération ivoirienne de football, Anouma a ensuite dirigé le football ivoirien pendant dix ans. Période au cours de laquelle, le football ivoirien écrit l`une de ses plus belles pages. Deux participations en coupe du monde, une finale de CAN perdue en 2006, une participation aux Jeux Olympiques, Anouma aura porté le football ivoirien au sommet de l`Afrique (meilleur classement africain) même s`il n`a pas remporté de trophée majeur. Sur le plan international, l`homme a également gravi les échelons. Président de l`Union africaine du football ouest-africain (UFOA), c`est Anouma qui a permis la relance des compétitions de cette union zonale. Mais l`homme ne s`est pas arrêté là. Il est allé à la conquête de la FIFA. Et depuis deux mandats, Jacques Anouma est membre de l`instance faîtière du football planétaire. C`est donc cet homme que la Côte d`Ivoire pourrait mettre en mission pour patronner le football du continent.

Le soutien de la République
Aller à la conquête de l`Afrique paraît peut-être simple et exclusivement une affaire sportive. Mais briguer le poste de président de la CAF va au-delà du simple milieu du sport. C`est pourquoi, si la Côte d`Ivoire veut diriger cette institution à travers l`un de ses fils, elle doit se mettre en ordre de bataille. Le nouveau chef de l`exécutif ivoirien l`a dit. « La Côte d`Ivoire doit reprendre sa place en Afrique », dixit Alassane Ouattara. Et le football ne fait pas abstraction à cette volonté du président de la République. C`est pourquoi, au-delà de l`aspect sportif, la volonté de voir un Ivoirien aux commandes du football africain doit être appuyée par Abidjan. C`est-à-dire par les plus hautes autorités politiques et administratives de ce pays. En clair, pour que Jacques Anouma parte à la conquête de la CAF, il faut tout le soutien de la Côte d`Ivoire avec à sa tête le président Alassane Ouattara. Anouma a les qualités requises et il maîtrise les rouages du football africain et mondial. Il s`est tissé une toile et pour atteindre, ce dernier sommet, il faut inéluctablement le soutien et l`appui de l`Etat. Le président Alassane Ouattara, le premier ministre Soro Guillaume et tous les décideurs doivent comprendre que la Côte d`Ivoire a une réelle chance d`accrocher la CAF et ils doivent la saisir.

Koné Lassiné

LIENS PROMOTIONNELS