Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches



Comment

Politique

Crise postélectorale / 13 mandats internationaux contre des pro-Gbagbo au Bénin
Publié le mercredi 22 fevrier 2012   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les jours à venir ne seront pas de tout repos pour certains proches de Laurent Gbagbo en exil au Bénin. Hier le Parquet béninois a transmis 13 mandats d’arrêt internationaux à Interpol à Cotonou. Ces mandats d’arrêt concernent 13 personnes proches de l’ancien chef d’Etat vivant en exil au Benin. Les mandats d’arrêt ont été transmis à Interpol pour faire arrêter les personnes concernées. Le Parquet du Benin l’a fait après avoir été saisi par le procureur de la République, le juge Kouadio Simplice. Comme le veut la règle dans ce genre de procédure, l’identité des 13 personnes n’a pas été dévoilée. Mais, selon une source sur place à Cotonou, le Colonel Alphonse mangly, Brou Amessan, Ouattara Gnonsié, et Emile Guiriéoulou figurent parmis les personnalités visées. Il faut rappeler dès les premières heures de la fin de la crise postélectorale, le procureur de la République avait lancé une série de mandats d’arrêt internationaux contre des dignitaires de l’ancien régime en exil au Ghana, au Togo et au Bénin. Sans succès jusqu’ici. Aujourd’hui, avec l’entrée en jeu d’Interpol, les choses semblent s’accélérer. L’air risque d’être irrespirable pour certains du côté de Cotonou les jours à venir. C’est le cas de l’écrire. Après les morts en cascade dans leurs rangs, la météo n’est pas vraiment bonne pour les refondateurs en ce moment.

JCC

LIENS PROMOTIONNELS