Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Art et Culture
Article



Dernières dépêches



Comment

Art et Culture

Education nationale : L’Etat recrute 3000 enseignants
Publié le vendredi 24 fevrier 2012   |  L'expression




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Ils étaient nombreux hier dans les locaux du Centre national des matériels scientifiques (Cnms) à Cocody. Les candidats au concours exceptionnel de recrutement régionalisé de 3.000 enseignants contractuels dans le secondaire général, ont investi depuis mercredi, les locaux du Cnms. Pour s’assurer du bon déroulement du recrutement lancé depuis le 22 février et faire un état des lieux, la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara, s’est rendue hier au dit centre. Selon, la patronne de l’Education nationale, il était important de se rendre compte de l’avancée du recrutement étant donné le manque cruel d’enseignants dans certains établissements du pays. «Lors d’une visite effectuée dans les établissements, surtout dans les zones centre, nord et ouest et par les rapports effectués par les Dren, nous avons constaté un déficit de 3.000 enseignants. Ce qui veut dire que dans certains établissements de Côte d’Ivoire, il y a des disciplines qui ne sont pas enseignés, ce qui a un impact négatif sur le système éducatif et les résultats scolaires. A la suite du rapport que nous avons présenté au Premier ministre et au président de la République, il a été décidé du recrutement exceptionnel de 3.000 enseignants dans des disciplines comme la philosophie, le français, l’anglais, l’allemand, l’espagnol, les mathématiques et les sciences de la vie et de la terre. Afin que les élèves ivoiriens puissent tous avoir l’égalité des chances et bénéficier des mêmes programmes », a expliqué Kandia Camara qui s’est réjoui de la discipline dans laquelle les recrutements sont faits. A sa suite, le directeur des ressources humaines du ministère de l’Education nationale, Mamadou Barro, a indiqué que le recrutement prend fin le dimanche 3 mars et qu’au mois d’avril, les candidats recrutés seront sur le terrain pour une durée de quatre mois. Pendant ces quatre mois, a-t-il précisé, les enseignants recrutés percevront mensuellement 100.000 Fcfa.
Napargalè Marie

LIENS PROMOTIONNELS