Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches


Comment

Société

Mugef-ci : Le Procureur de la République tranche
Publié le lundi 27 fevrier 2012   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les partisans du colonel Yao Touré Albert doivent déchanter. En effet, l'ordonnance de référé n°961 du 24/02/2012 RGN1465/12 prise par le juge du tribunal de 1ère instance d'Abidjan Plateau, le vendredi 24 février dernier pour faire de lui le Président du Conseil d’Administration (Pca) de la Mugef-Ci a été ‘’cassée’’. Le Procureur de la République de Côte d'Ivoire près le Tribunal de Première instance d'Abidjan, Koffi K. Simplice, en donne la raison principale. «Vu que l'exécution de l'ordonnance de référé visée par la requête risque d'entraîner de graves troubles à l'ordre public; En conséquence, requérons la suspension de l'ordonnance de référé rendue le 24 février 2012 par la juridiction des référés du Tribunal de Première instance d'Abidjan -Plateau dans la cause Mugef-ci initiée par Monsieur Yao Touré Albert contre Monsieur Holland N'da joseph jusqu'à ce que la Cour ait statué sur le mérite de l'appel », a écrit le vendredi 24 février dernier, le Procureur de la République. A travers la note, ‘‘requête aux fin de suspension d’une ordonnance’’.
AC

LIENS PROMOTIONNELS