Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article



Dernières dépêches


Comment

Sport

Super Coupe Félix Houphouët-Boigny (Africa-Asec : 1-2) : Le derby retrouve son public
Publié le lundi 27 fevrier 2012   |  Le Patriote


Finale
© Abidjan.net
Finale de la Supercoupe Houphouet Boigny : l`Asec remporte la coupe face à Africa sur le score de 2-1.
Dimanche 27 février 2012 .stade Robert Champroux, Marcory (Abidjan) l`Asec et l`Africa s`affrontent en finale de la supercoupe Houphouet Boigny 2012


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

L’Asec entamera sa nouvelle saison avec une coupe. Celle de Félix H Boigny qu’elle a remporté hier face à son éternel rival, l’Africa Sport (2-1). Au terme d’un match moyen, les pensionnaires de sol Béni ont trouvé les ressources nécessaires pour battre le champion en titre. Pourtant ce sont les Aiglons qui partaient avec les faveurs des pronostics. Mais hier sur le rectangle vert du stade Robert Champroux de Marcory, ce sont bien les poulains de Desabre qui se sont imposés. Un splendide but de Sery Jean Michael en première mi-temps et un penalty de Zahoui Okou auront suffit au bonheur des mimosas qui n’avait plus gagné devant l’Asec depuis plus d’une saison. Hier, le technicien italien Toto Nobile a tout simplement enregistré sa première défaite devant l’ogre jaune et noir. L’Africa réduit à 11 avant la fin de la première mi-temps a montré quelques belles phases de jeu. Mais dans l’ensemble le jeu du champion en titre reste poussif et un peu emprunté. En face, l’Asec qui avait quasiment une nouvelle équipe a essayé comme à son habitude de contrôler la partie. Mais l’agressivité des aiglons est un frein. N’Dri Kouamé auteur d’un arbitrage approximatif, distribue les cartons jaunes (sept au total). L’Africa réduit à dix après l’expulsion de Ruffin revient dans la partie grâce un penalty qui n’existait que dans l’esprit de N’Dri. Inaï réussit la parité mais à l’arrivée l’Africa va s’incliner sur un coup de pied de réparation de l’excellent Okou Zahoui. Mais le fait notable de cette finale qui ouvre la nouvelle saison footballistique en Côte d’Ivoire, c’est la présence massive des supporteurs au stade Robert Champroux. Cela faisait assez longtemps qu’un stade ivoirien n’avait pas fait le plan pour une rencontre locale. C’est de bon augure pour la nouvelle saison car hier le Champroux a refusé du monde. Est-ce le début d’un retour des supporteurs dans les stades ? C’est en tout cas le souhait du nouveau comité directeur de la FIF et des clubs. Il est vrai que l’entrée était gratuite mais les Ivoiriens ont démontré hier leur amour pour leur football et surtout leur envie de voir de beaux et grands matchs. Espérons que les supporteurs ne s’arrêteront pas en si bon chemin.
Koné Lassiné

LIENS PROMOTIONNELS