Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article



Dernières dépêches


Comment

Économie

Salon international de l’Agriculture de Paris / Edition 2012 : Bruno Le Maire ignore Adjoumani
Publié le lundi 27 fevrier 2012   |  L'intelligent d'Abidjan


PDCI-RDA:
© Abidjan.net par Prisca
PDCI-RDA: Bédié et ses jeunes se sont parlés
Samedi 31 juillet 2010. Abidjan, Maison du PDCI-RDA à Cocody. Le Président Henri Konan Bédié rencontre la jeunesse du parti, conduite par son président Kouadio Konan Bertin (KKB). Photo: le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La plus grande ferme du monde a ouvert ses portes le samedi 25 février 2012. Comme à son habitude, la Côte d’Ivoire est encore présente à cette édition du SIA (Salon international de l’Agriculture de Paris). Cette année, ce sont les ministres ivoiriens Mamadou Sangafowa Coulibaly de l’Agriculture et Kobena Kouassi Adjoumani de la Production Animale et des Ressources Halieutiques qui ont conduit les délégations de Côte d’Ivoire à ce rendez-vous international du monde agricole. Si tout semble s’être bien passé pour la délégation ministérielle ivoirienne lors de cette première journée au SIA, il faudra cependant noter que le ministre Kobena Kouassi Adjoumani a vécu quelques moments de solitude. S’étant rendu au stand du ministère français de l’Agriculture afin d’échanger quelques civilités et impressions avec Bruno Le Maire, Kobena Kouassi Adjoumani a mal vécu les longues et interminables minutes d’indifférence du ministre français de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche à son égard. De fait, Bruno Le Maire, accoudé au bar du stand du ministère qu’il dirige, à qui il avait été signalé que le ministre ivoirien de la Production Animale et des Ressources Halieutiques était à trois pas derrière lui, a feint ne pas voir son homologue. Pendant une dizaine de minutes, Kobena Kouassi Adjoumani est resté à regarder Bruno Le Maire boire une bière blonde et deviser avec d’autres personnes sans se soucier de lui. Excédé, le ministre de la Production Animale et des Ressources Halieutiques s’est simplement retiré du bar. Quelques minutes plus tard, il reviendra au niveau du restaurant du stand où il était convié, ainsi que son collègue de l’agriculture, à déjeuner avec Bruno Le Maire. Là encore, aucune place de prévu pour Adjoumani, pendant que Mamadou Sangafowa est bien installé avec son homologue français et certains de ses collaborateurs. L’imposante présence de Kobena Kouassi Adjoumani ne changera rien à la donne sur la table. Bruno Le Maire ne semblait toujours pas voir Adjoumani qui, de son côté, insistait pour avoir une place sur la table du ministre français. Pendant que Bruno Le Maire n’a pas levé le doigt pour Adjoumani, il se pliera par contre en quatre pour trouver une place sur la table réservée à une dame venue bien après le ministre ivoirien de la Production animale. Mais cette fois, Kobena Kouassi Adjoumani ne se retirera pas, il insistera et aura une place à la table de Bruno Le Maire qui semblait, ce jour-là, ne pas vouloir s’accointer avec lui.
Jean-Paul Oro à Paris

LIENS PROMOTIONNELS