Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches


Comment

Société

Enseignement technique et professionnel : Albert Flindé annonce de grands chantiers
Publié le mardi 28 fevrier 2012   |  Le Patriote


Enseignement
© Ministères par DR
Enseignement technique et formation professionnelle: le ministre Albert Flindé à "la matinale de la communication gouvernementale" du CICG
Lundi 27 février 2012. Abidjan. Le ministre Albert Flindé, de l`Enseignement technique et formation professionnelle, à "la matinale de la communication gouvernementale" du CICG


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le ministère de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle nourrit de grandes ambitions pour son département. Albert Flindé, premier responsable de ce département, invité hier de ‘‘Les matinales du gouvernement’’, était face à la presse lors de cette rencontre organisée par le Centre d’information et de communication gouvernementale (Cicg), à l’hôtel Pullman, au Plateau. Cette cérémonie a été l’occasion pour Albert Flindé d’échanger sur les stratégies et les perspectives de son département. Stratégie qui selon lui, consiste à la mise en œuvre pratique de la reforme de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle (Etfp). Cette réforme vise à asseoir l’offre de formation du dispositif de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, sur les besoins des principaux acteurs du secteur productif national. Sa réalisation nécessite un partenariat avec le secteur privé à travers la poursuite et la finalisation de la ‘‘structuration des branches professionnelles’’. Ainsi que la formation des formateurs par la réforme de l’Ipnetp (Institut pédagogique national de l’enseignement technique et professionnel). Poursuivant, Albert Flindé a révélé que les chantiers en cours et vont accroître les capacités d’accueil des étudiants. Mieux, améliorer la qualité des produits du système technique et professionnel. Cela passe par la réouverture en 2013 des 31 internats fermés depuis 2002 et de la relocalisation des établissements de Man, Odienné et Bouaké, délocalisés à Abidjan en 2002. « Le lycée professionnel de Man sera ouvert pour la rentrée prochaine », a t-il annoncé. De plus, un lycée hôtelier sera réalisé à Yamoussoukro et un centre d’enseignement technique verra le jour à Bouaflé et Issia. Pour Albert Flindé, l’exécution de ces travaux va faire passer le nombre d’apprenants à plus de 100 000, en 2014. Effectif qui équivaut, selon les statistiques, au quart de la demande sociale, estimée à 400 000 personnes.
SO

LIENS PROMOTIONNELS