Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article



Dernières dépêches


Comment

Sport

Athlétisme Ahouré, nouvelle star
Publié le mercredi 14 mars 2012   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La nouvelle star de l’athlétisme ivoirien est à Abidjan, depuis hier. Durant 48 heures, elle présentera sa médaille d’argent, remportée aux 14è Championnats du monde en salle, samedi en Turquie.


Murielle Ahouré… Un nom qui ne vous disait certainement rien jusqu’au week-end dernier. Eh bien, sachez que cette charmante fille de 24 ans et demi (née le 23 août 1987) est la fille adoptive du général de division, Mathias Doué. Franco-Ivoirienne, cette athlète a été sacrée vice-championne du monde du 60 mètres, dimanche, aux 14e Championnats du monde en salle à Istanbul en Turquie. La nouvelle étoile de l’athlétisme féminin ivoirien qui vit aux Etats-Unis depuis 1999, a été classée deuxième sur la distance avec une performance de 7:04 (record personnel et ivoirien). Hier soir, elle a débarqué à Abidjan avec dans ses bagages la médaille d’argent qu’elle présentera avec fierté aux autorités ivoiriennes. N’est pas vice-championne du monde d’athlétisme qui veut… Pour rappel, la médaillée d’argent à Istanbul est la première athlète ivoirienne à réaliser une telle performance dans une compétition d’envergure, après bien entendu le triomphe historique (médaille d’argent) de Gabriel Tiacoh aux 400 mètres aux Jeux Olympiques de 1984, à Los Angeles aux USA. Murielle Ahouré et Méité Ben Youssef représenteront donc la Côte d’Ivoire aux prochains Jeux Olympiques de Londres en août 2012. Mais Murielle Ahouré a failli ne jamais défendre les couleurs de son pays. N’eussent été le délai trop court pour les démarches administratives devant lui permettre de changer définitivement de nationalité et l’offensive de la Fédération ivoirienne d’athlétisme, la Côte d’Ivoire aurait certainement perdu une championne. Quelques athlètes ivoiriens vivant en France et aux Etats-Unis sont entrés en contact avec le président de la Fédération ivoirienne d’athlétisme, Nicolas Débrimou, qui a dissuadé Murielle Ahouré de porter les couleurs françaises. Il faut dire que de 2006 à 2011, l’athlète n’a pas arrêté de progresser.


Comment elle a été arrachée des griffes de la France…
Sur 100 mètres par exemple, elle a réalisé un chrono de 11 secondes 6 centièmes : performance mondiale. Samedi en Turquie, Murielle Ahouré a été battue sur 60 mètres, sur le fil, de 3 centièmes seulement par la Jamaïcaine Veronica Campbell. «C’est ma première compétition internationale. Je me suis entraînée comme d’habitude. Je suis aux Etats-Unis, dans le Texas. Ça se passe super bien et je m’entraîne bien. Mon entraîneur est super. Je me suis entraînée dur cette année et ma saison est plutôt réussie. A présent, je pense aux prochains Jeux Olympiques de Londres…». Nous aussi…

Guy-Florentin Yaméogo

LIENS PROMOTIONNELS