Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Civisme / Robinson Tiédé, président de la JUMC : ‘’Alain Lobognon est un modèle pour la jeunesse ivoirienne’’
Publié le mardi 20 mars 2012   |  L'intelligent d'Abidjan


Visite
© Ministères par Guy Lasme Kouamé
Visite de travail du Ministre ALAIN LOBOGNON à L’ONUSIDA
Mercredi 29 février 2012, Siège de l`ONUSIDA. Mme Claire Mulanga Tshidibi coordonnatrice pays ONUSIDA et représentante ONUSIDA Côte d`Ivoire reçoit M.Alain Lobognon , Ministre de la Promotion de la Jeunesse et du Service Civique dans le cadre de la prévention contre le VIH SIDA en milieu jeune.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Robinson Tiédé, président de la JUMC (Jeunesse unie du Moyen-Cavally), a animé, le samedi 17 mars 2012, dans un hôtel de la place une conférence de presse sur la situation des jeunes en Côte d’Ivoire. Il a profité de cette opportunité pour interpeller le ministre en charge de la jeunesse ivoirienne.

«Alain Lobognon est un modèle pour la jeunesse ivoirienne. C’est l’homme qu’il faut dans la mesure où en moins d’un an, il a déjà marqué son terrain à travers les actions qu’il a posées en faveur de la jeunesse ivoirienne», a déclaré Robinson Tiédé, à l’entame de son exposé. Il n’a pas tari d’éloges à l’endroit du ministre de la jeunesse. « C’est l’un des ministres qui arrive dans un premier temps, à apporter des réformes au niveau de son ministère. A savoir la promotion des jeunes cadres. Des jeunes sortis des grandes écoles et des grandes universités occupent des postes de responsabilité au niveau de son ministère et des structures qui y sont rattachées», a-t-il argumenté. Et de poursuivre : «Grâce au ministre Alain Lobognon, nous savons aujourd’hui en Côte d’Ivoire le nombre de sans emplois. Les parlements et les agoras n’ont plus leur raison d’être. En moins d’un an, la quasi-totalité des jeunes ivoiriens sont animés d’esprit d’entreprenariat. Aujourd’hui nous pensons que le ministre doit continuer sur cette lancée». Selon lui, les actions à mener au sein de son département ont porté des fruits. Toute chose qui a permis au ministre Lobognon de bénéficier de la confiance du président de la République. Raison pour laquelle, il a fait une adresse au ministre lui demandant d’accélérer le processus relatif à son plan d’action de 2012 qui vise à octroyer des moyens nécessaires aux jeunes pour la création d’emplois. «Il faut que les fonds soient mis à leurs dispositions le plus tôt possible pour qu’ils créent des emplois en vue de réduire la pauvreté», a-t-il relevé. Rebondissant sur le volet de la création du conseil national de jeunesse, le président de la JUMC a fait savoir que la plupart des pays africains ont un cadre de concertation d’union et d’échange de la jeunesse dénommé Conseils Nationaux de Jeunesse (CNJ). Qui existent déjà au Togo, Bénin, Mali, Sénégal, etc. Et de souligner : «C’est un creuset dans lequel doivent se retrouver les jeunes ivoiriens de tous les bords politiques sans distinction d’ethnie ni de religion au sein duquel les problèmes les concernant seront débattus» .
AK

LIENS PROMOTIONNELS