Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Art et Culture
Article



Dernières dépêches


Comment

Art et Culture

Gagnoa : Alain Tailly explique la Francophonie, en tant que facteur fédérateur des diversités
Publié le jeudi 22 mars 2012   |  AIP


Humanitaire:
© Présidence par Zamblé
Humanitaire: Magic System présente le Single de la Fondation "Children Of Africa"
Mardi 20 décembre 2011. Abidjan. Cabinet de la Première dame, à Cocody. Le Groupe "Magic System" présente à la presse le Single de la Fondation "Children Of Africa", chanson figurant sur son dernier album et dont les royalties seront reversées à la Fondation. Photo: de g. à dr. Venance konan, Tiburce Koffi et Alain Tailly


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Gagnoa – L’écrivain et homme de culture ivoirien, Alain Tailly, a relevé le rôle fédérateur de la Francophonie et la richesse des cultures plurielles qu’elle véhicule, mercredi au foyer des lycées modernes 1 et 2 de Gagnoa lors d’une conférence publique sur le thème "Francophonie, diversité culturelle et cohésion sociale".

"La francophonie se révèle comme une diversité de peuples, de races, de langues nationales qui se qui se réunissent autour du français comme langue fédératrice, langue d’échange, langue de communication", a expliqué le conférencier à la demande de la direction régionale de la Culture et de la Francophonie de la région du Goh dans le cadre des festivités éclatées de la journée internationale de la Francophonie.

Selon Alain Tailly, la Francophonie a des enjeux politiques, économiques et culturels, et offre aux Etats membres, qui composent l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), un vaste champ de partenaires économiques, de diversité et d’échanges culturels, grâce au support de la langue française.

L’homme de culture a indiqué que la prise de conscience de l’authenticité des Etats ne doit pas conduire les peuples à des replis sur soi, au risque de fragiliser les nations en construction comme la Côte d’Ivoire et causer de graves conflits.

Le secrétaire général de la préfecture, Pépé Joseph, représentant le préfet de région, a demandé aux élèves de prendre conscience de l’importance de l’acceptation de l’autre, de la paix et de la cohésion sociale, et d’agir dans ce sens parce que, a-t-il expliqué, "c’est dans la paix que vous pouvez passer vos examens et réussir vos études".

Il a salué l’initiative prise par la directrice régionale de la Culture et de la Francophonie, Mme N’Guessan Blanche, dans le cadre des journées de la francophonie, et noté que l’importance du thème et la qualité de l’exposé du conférencier nécessitaient que l’ensemble des composantes de la société prennent part à cette conférence suivie par un grand nombre d’élèves.

(AIP)
Jmk/kp

LIENS PROMOTIONNELS