Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches


Comment

Société

Téléphonie mobile/Le langage Sms, un “cimetière” pour les mots
Publié le mardi 27 mars 2012   |  Le Democrate


Téléphonie
© Autre presse par DR
Téléphonie mobile: Apple lance l`iPhone 4S
Apple annonce plus de 4 millions d`unités vendues pour le premier week-end de l`iPhone 4S


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dossier

JNTIC 2010
La fin du XXe siècle a été marquée par d’importantes innovations technologiques dans le monde. De fait, on pourrait affirmer sans risque de se tromper que le téléphone portable fait partie de ces inventions dont l’impact sur l’humanité n’est plus vraiment à démontrer. Il n’y a qu’à regarder autour de soi pour s’apercevoir que le téléphone portable est devenu le compagnon le plus fidèle de l’homme. En Côte d’Ivoire plus précisément, après son apparition au milieu des années 90, le cellulaire a considérablement bouleversé et révolutionné les rapports entre les individus. Certains ont pu avoir les faveurs de leur dulcinée seulement après lui avoir offert un téléphone portable de marque, d’autres ont pu obtenir un emploi rien qu’à partir de cet outil de communication tandis que plusieurs hommes d’affaires voient leur chiffre d’affaires augmenter tous les ans grâce au cellulaire. Bref, les avantages et les facilités qu’offre le téléphone cellulaire sont légion. Toutefois, certains de ses usages posent problème. C’est le cas du langage Sms. A preuve, « ojrd8 », « 2m1 », « tw » sont respectivement des langages du Sms. Des abréviations qui en disent long sur le désir d’aller vite mais aussi et surtout d’économiser en espace et en crédit de communication. De nos jours, ils sont certainement nombreux les hommes, femmes et jeunes qui communiquent à travers les Sms. Cette façon d’écrire ou du moins de s’exprimer via le portable a pris une telle ampleur qu’on est en droit d’être quelque peu inquiet quant à son impact sur la bonne orthographe des mots. Au fond, à l’employer de façon inconsidérée, le langage Sms deviendra, si l’on n’y prend garde, un «cimetière» pour les mots et leur orthographe, surtout qu’avec la vulgarisation du téléphone portable, les jeunes élèves sont devenus très friands de ce discours (Sms). Et comme si cela ne suffisait pas, les réseaux de téléphonie mobile offrent de plus en plus de facilité en ce qui concerne les Sms. En effet, chez l’un des plus gros opérateurs de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire, pour 100 fcfa, l’abonné a droit à 500 sms. Au fond, en voulant faciliter la communication entre ses abonnés à travers une tarification des plus avantageuses, cet opérateur ne serait-il pas en train de contribuer à ce qu’on pourrait considérer comme un abrutissement massif des usagers des Sms. En tout cas, quoiqu’il présente l’avantage d’être moins coûteux, l’on gagnerait à faire attention au langage Sms. Car, à trop aimer la facilité, on finit par désapprendre.

Francis kouamé (stg)
licea9@yahoo.fr

LIENS PROMOTIONNELS