Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches


Comment

Société

Exploitation et travail des enfants / Mme Dominique Ouattara : ‘’Je travaillerai sans relâche à faire cesser le trafic dans notre pays’’
Publié le jeudi 29 mars 2012   |  L'intelligent d'Abidjan


Comité
© Présidence par Zamblé
Comité National de Surveillance de lutte contre la traite, l`exploitation et le travail des enfants: Mme Dominique Ouattara valide le Plan d`Action National 2012-2014 (PAN 2012-2014)
Mercredi 28 Mars 2012. Abidjan. Amphithéâtre de l`espace CRRAE-UMOA au Plateau. La Première dame, Mme Dominique Ouattara valide le Plan d`Action National 2012-2014 (PAN 2012-2014) du Comité National de Surveillance de lutte contre la traite, l`exploitation et le travail des enfants dont elle est la présidente


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


L’amphithéâtre de la Crrae-Umoa au Plateau a, le mercredi 28 mars 2012, servi de cadre à la cérémonie de validation ‘’du Plan d’action nationale de lutte contre la traite et les pires formes de travail des enfants’’, en présence de la Première Dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara.

‘’Je m’y suis engagée personnellement et je travaillerai sans relâche à faire cesser le trafic des enfants dans notre pays. L’enjeu de l’application effective de ce Plan est capital car, il s’agit de l’avenir de milliers d’enfants, et pour eux, aucun compromis ne doit être accepté’’. Telle est la quintessence des propos tenus par Mme Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire, devant les chefs traditionnels et les membres du gouvernement en charge de la protection des enfants. En sa qualité de présidente du comité national de surveillance de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants, Mme Ouattara s’est félicitée du travail abattu pour produire un tel plan qui va réduire de manière significative les pires formes du travail des enfants d’ici fin 2012. C’est pourquoi, elle a rendu un vibrant hommage aux ministres Gilbert Kafana Koné et Raymonde Coffie, respectivement président et vice présidente interministériels de cette lutte. ‘’La place des enfants, c’est à l’école’’, a conclu la Première Dame. Avant elle, c’est le ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité, Kafana Koné, qui a exposé l’ampleur, au plan international, du travail des enfants dans les plantations de cacao en Côte d’Ivoire depuis une décennie. Pour lui, cette lutte, qui est noble, trouvera l’appui des partenaires au développement tels que l’Unicef, l’UE et autres. C’est Dr Adama Coulibaly, secrétaire exécutif de ce comité national qui a présenté le ‘’Plan 2012-2014’’ à la Première Dame et au grand public pour validation. Celui-ci s’articule autour de quatre axes stratégiques que sont la prévention, la protection des enfants, la poursuite et la répression des auteurs d’infractions et le suivi-évaluation des activités. Pour gagner cette lutte, le secrétaire exécutif a révélé qu’il faut plus de 13 milliards. L’Etat se propose de donner 3 et le reste doit être recherché chez les partenaires au développement.
M. Ouattara

LIENS PROMOTIONNELS