Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches


Comment

Société

La Première dame a échangé sur son projet d’hôpital mère-enfant avec une firme pharmaceutique: Dominique Ouattara présente son hôpital
Publié le dimanche 1 avril 2012   |  Fraternité Matin


Activités
© Ivoire-Presse par DR
Activités de la Fondation "Children of Africa": la maquette de l`Hôpital mère-enfant de Bingerville
Photo: maquette du futur hôpital mère-enfant de Bingerville


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dominique Ouattara, présidente fondatrice de Children of Africa, a rencontré, mercredi dernier à Cocody, une délégation de la firme pharmaceu­tique européenne Sanofi. Selon les informations reçues, était au centre des échanges, son projet de cons­truction de l’hôpital mère-enfant. Durant près d’une quarantaine de minutes, La Première dame s’est entretenue avec la délégation conduite par Christopher Viehbacher, directeur général de ladite firme, accompagnée du ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, Pr. N’Dri-Yoman Thérèse. Mme Dominique Ouattara a soutenu que Children of Africa va réaliser son projet sur un site de 3 ha à Bingerville. « C’est le premier hôpital de référence spécialement dédié à la mère et à l’enfant dans notre pays. Cet hôpital est estimé à 5,5 milliards de Fcfa », dira-t-elle, avant de faire remarquer que le gala de la Fondation du 24 février dernier à permis de collecter 3,5 milliards. Ajoutant que plusieurs promesses ont été faites. Et si elles se réalisent, elles pourraient contribuer à mobiliser un milliard de F. « J’ai bon espoir que pendant la construction de l’hôpital, les fonds restants pourraient être mobilisés. Toutes les actions en faveur de la réalisation de ce rêve sont les bienvenues », a-t-elle affirmé.

Elle a indiqué qu’une prise en charge des enfants malades du cancer est prévue.
Quant à Mme le ministre N’Dri Yoman, elle a mis en relief l’importance d’une telle formation sanitaire car les maladies comme le diabète sont devenues fréquentes chez les enfants.
Le directeur général de Sanofi, Christopher Viehbacher, a, pour sa part, montré un intérêt pour le projet de la Fondation.

LIENS PROMOTIONNELS