Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Conseil des ministres / Réforme des pensions de la Fonction publique : Les cotisations augmentent de 18 à 25%
Publié le jeudi 5 avril 2012   |  Le Mandat


Activités
© Abidjan.net par Comino Junior
Activités gouvernementales: le conseil des ministres s`est réuni à Yamoussoukro
Mercredi 28 septembre 2011. Yamoussoukro. Fondation Felix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


L’âge de la retraite passe de 57 à 60 ans

Le gouvernement ivoirien a décidé de faire passer le taux de cotisation des fonctionnaires et agents de l’Etat de 18 à 25%. C’était hier mercredi 04 avril, lors du Conseil des ministres, au Palais présidentiel d’Abidjan. L’annonce a été faite par le porte-parole du gouvernement, Koné Bruno.

Koné Bruno, le porte-parole du gouvernement, a annoncé, à l’issue du Conseil des ministres, que l’âge de la retraite en Côte d’Ivoire passe de 57 ans à 60 ans pour les grades de A à A3 et de 60 à 65 ans pour les grades de A4 à A7 dans le public.Cette mesure, selon le ministre de la Poste et des Tic, « vise à équilibrer le régime de retraite de la Caisse générale des retraités et agents de l’Etat (CGRAE) de Côte d’Ivoire qui accuse un déficit prévisionnel de 50 milliards FCFA depuis plusieurs années». Pour combler ce déficit de la Caisse des retraites, le gouvernement ivoirien a revu à la hausse le taux de cotisation qui passe de 18 à 25%. L’Etat contribuera aux cotisations à hauteur de 2/3 et le fonctionnaire payera 1/3. Pour le porte-parole, le gouvernement veut éviter, à l’instar des pays européens, de « tomber dans les déficits récurrents ». Surtout que la Côte d’Ivoire a commencé à ressentir des difficultés de paiement des pensions des retraités. Koné Bruno a aussi annoncé la mise en place d’un groupe de travail sur la réforme du secteur de la sécurité présidé par le président de la République, Alassane Ouattara. Son objectif est de créer plus de cohérence entre les différentes structures qui interviennent dans la sécurité et d’anticiper sur toute sorte de menace. Ensuite, le Conseil des ministres a décidé de dégager des fonds pour réhabiliter des infrastructures sportives du pays. Autre élément important du Conseil des ministres d’hier, l’adoption du projet de loi de règlement du budget de 2010. Depuis 2004, le gouvernement n’a pas adopté les règlements des budgets exécutés. Cette décision fait partie des règles de bonne gouvernance. En outre, M. Koné a aussi annoncé que l’ambassade de Grande-Bretagne en Côte d’Ivoire, relocalisée au Ghana du fait de la crise ivoirienne, va rouvrir ses portes à Abidjan. Concernant, le transfèrement ou non de Mme Simone Gbagbo à La Haye, le porte-parole du gouvernement a fait savoir que l’intention de
l’Etat ivoirien n’est pas de pousser dans les bras de la CPI les ressortissants ivoiriens.

Cependant, la Côte d’Ivoire peut difficilement imposer son choix à une juridiction internationale. Le Conseil des ministres s’est tenu en présence du président de la République, Alassane Ouattara et du Premier ministre, Me Jeannot Ahoussou-Kouadio.

PATRICK N’GUESSAN



Communiqué du conseil des ministres du 04 Avril 2012
Publié le: 4/4/2012  |  RTI

LIENS PROMOTIONNELS