Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article



Dernières dépêches


Comment

Économie

Gestion opaque du Fonds des transports et racket au ministère des transports : Des transporteurs chargent Gaoussou Touré et son entourage
Publié le jeudi 5 avril 2012   |  Le Temps


Solidarité:
© Ministères par DR
Solidarité: le ministre des Transports, Gaoussou Touré apporte sa compassion aux parents des victimes de l`accident de Bouaké
Vendredi 30 mars 2012. Bouaké. Ran Hôtel. Au nom du gouvernement, le ministre des Transports, Gaoussou Touré fait don d`une somme de 5 millions aux parents des victimes de l’accident mortel du mardi 27 mars 2012, à Djébonoua


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Visiblement, la tension et la grogne montent dans le secteur des transports terrestres en Cote d’Ivoire. Surtout contre la gestion du ministre des Transports Gaoussou Touré des affaires de ce département ministériel. La grogne et le mécontentement des transporteurs visent d’une part, la gestion opaque du Fonds de Développement des transports et le racket institutionnalisé autour de la constitution des dossiers bancaires, pour l’acquisition des véhicules neufs d’autre part. En effet, la gestion du Fonds de Développement des Transports, acquise de haute lutte par les transporteurs en 2008, sous le Pouvoir Gbagbo qui l’a doté d’un montant de 2 milliards de Fcfa, était déjà fonctionnel avec un conseil d’administration. Ce fonds baigne depuis l’arrivée de Touré Gaoussou au ministère des Transports dans l’opacité totale et sans conseil de gestion. «Le conseil d’administration et son président M. Traoré, ont été non seulement limogés mais il n’a pas été renouvelé. Actuellement, il n’a mis en place aucun comité de gestion. En lieu et place, le ministre Gaoussou a instauré une gestion typiquement familiale au sein de son cabinet et à la tête des structures sous tutelle. Il s’est fait entourer par une vielle garde en ignorant catégoriquement les chauffeurs. Qui, il ne faudrait pas l’oublier, 70% des chauffeurs sont des propriétaires de véhicules» nous indique un groupe de conducteurs et de transporteurs rencontré à Adjamé. Qui n’a pas manqué de dénoncer le tribalisme rampant et la gestion clanique instaurés par le ministre des transports. «A titre d’illustration palpable, l’actuel Pca de l’Office Ivoirien des Chargeur (Oic), Fako Koné n’est autre que le beau frère de Gaoussou Touré. En outre, indique notre source, des personnes sont nommées pour le compte des chauffeurs sans leur avis…» Nous apprend un autre groupe. En ce qui concerne la gestion des dossiers d’accès au crédit bancaire, pour l’acquisition de nouveaux véhicules, au sein et autour du cabinet du ministère des transports, il est né un groupe de racketeurs. Ceux-ci pullulent dans les couloires du ministère des transports. «Des collaborateurs du ministre nous racket quand nous allons déposer nos dossiers. Pour être pris en compte, il faut payer 500mille Fcfa par dossier chez certains conseillers du ministre. Aussi, nous trouvons le taux de remboursement du crédit bancaire de 12% assez élevé. Là où d’ordinaire on ne dépasse pas les 10% quand individuellement, nous sollicitons une ligne de crédit chez nos banquiers. Il faut mettre un terme à ces pratiques sinon nous allons lancer un arrêt de travail», ont–il conclu.

Elysée Koffi

LIENS PROMOTIONNELS