Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches


Comment

Société

Lutte contre la vie chère : Banzio contrôle les supermarchés
Publié le mardi 10 avril 2012   |  Le Nouveau Réveil


Activités
© Abidjan.net par Prisca
Activités gouvernementales: le gouvernement Soro a tenu son premier conseil hors du Golf Hôtel
Mardi 19 avril 2011. Abidjan, Primature. Photo: le minitre des Sports, Dagobert Banzio


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le ministre du Commerce, Dagobert Banzio, a visité hier cinq super marchés de la place. Il était question, pour lui, d’aller s’assurer du respect des prix arrêtés dans le cadre de la signature du protocole d’accord intervenu, la semaine dernière, sur les prix du riz par les commerçants grossistes, semi-grossistes, détaillants et associations de commerçants et de consommateurs. Ainsi, a-t-il successivement parcouru Sococé 2 Plateaux, Cash Center et Super Hayat des deux Plateaux Vallon, Cdci de la Riviéra et Socoprix de Marcory-Zone3. Et aux termes de sa tournée, le ministre a fait le point avec les journalistes. «Nous sommes venus nous assurer que les prix sont effectivement affichés. C’est à la décharge des opérateurs et des commerçants car aujourd’hui est un jour férié. Nous espérons que dès demain (Ndlr : mardi) nous verrons les prix sont intégralement respectés. Nous avons remarqué que dans deux sur les cinq super marchés visités, les prix sont globalement conformes aux prix que nous avons signés dans le cadre du protocole d’accord», a-t-il dit avant de relever des problèmes de conditionnement. «Il y a un problème de conditionnement de qualités de riz où les 25kg sont conformes mais les 5kg ne le sont pas ; les 15kg le sont mais les 1kg ne le sont pas. Nous demandons donc aux commerçants de se conformer strictement aux prix qui ont été convenus. Tout cela tient compte des qualités et les taux de brisure. Que ce soit en coût d’unité comme en coût de conditionnement en 25 kg, 50 kg … Selon les qualités et les provenances, les coûts sont clairs. Il convient donc que chacun se conforme à la nomenclature pour ne pas avoir des problèmes avec les consommateurs, les associations des consommateurs ainsi que nos agents qui viendront s’assurer de la conformité des prix par rapport au contenu du protocole». Il a par ailleurs donné son appréciation après la visite. «Je ne peux pas dire que je ne suis pas satisfait mais je ne peux pas dire non plus que je suis satisfait. On fera le relevé de façon systématique des prix dans tous les super marchés d’Abidjan mais également chez les commerçants détaillants pour qu’on s’assure que les instructions du président de la République, surveillées de près par le 1er ministre et mis en œuvre par nos services sont respectées et que les Ivoiriens vont s’approvisionner à des prix conformes à ceux contenus dans le protocole d’accord signé avec les commerçants et les responsables des commerçants et des consommateurs», a indiqué les ministre Banzio. Il est à noter que certains commerçants soutiennent qu’ils n’ont pas encore reçu l’information sur l’existence d’un protocole, pendant que d’autres posent le problème de stocks à évacuer.

François Bécanthy



Lutte contre la cherté de la vie: Le ministre du commerce Dagobert Banzio a visité des surfaces commerciales pour vérifier les nouveaux prix des produits
Publié le: 9/4/2012  |  RTI

LIENS PROMOTIONNELS