Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article



Dernières dépêches


Comment

Société

Le gouvernement ivoirien reforme la Commission nationale des droits de l`Homme (CNDH) pour "l’adapter aux standards internationaux"
Publié le lundi 16 avril 2012   |  AIP


Don
© Abidjan.net par DR
Don : Le ministère des droits de l`homme offre du matériel informatique à l`ONI.
Mardi 03 janvier 2012 - Ministère des droits de l`homme et des libertés publiques. M. Gnénéma Mamadou COULIBALY, Ministre des Droits de l`Homme et des Libertés Publiques met à la disposition de l`ONI des kits completsd`équipements informatiques et une banque de données numériques de décrets de naturalisation.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Abidjan - Le gouvernement ivoirien, dans le cadre de sa politique générale de promotion des droits de l’Homme, va reformer d’ici la fin du mois de juin, la Commission nationale créée à cet effet aux fins de "l’adapter aux standards internationaux" et de lui permettre de "jouer véritablement son rôle".

"La CNDH n’a pas joué forcément le rôle qu’elle aurait due jouer lors de la récente crise postélectorale du fait de sa forme actuelle", a déclaré lundi le ministre des Droits de l’Homme et des Libertés publiques, Gnénéma Mamadou Coulibaly.

Invité de la de la 18ème édition des "Matinales du Gouvernement", le ministre Coulibaly Gnénéma était appelé à traiter du thème "Politique des Droits de l’Homme et garantie des libertés publiques en Côte d’Ivoire : stratégies du gouvernement ?"

Pour lui, la CNDH, composée actuellement de représentants de partis politiques tels que disposent les accords de Linas Marcoussis, n’est "pas conforme aux principes de Paris" qui recommandent plutôt que ce type de regroupements, à caractère politique, soit tenu à l’écart en la matière", a-t-il expliqué.

Le ministre des Droits de l’Homme et des Libertés publiques qui dit, par ailleurs, vouloir faire de l’éducation aux Droits de l’Homme "la pierre angulaire de son action", a invité la presse dans son entièreté à s’impliquer véritablement dans la promotion de ces droits et à ne pas restreindre la notion au "seul aspect politique et libertés civiles".

"Nous sommes en période de construction des droits de l’Homme et cela exige que les efforts soient conjuguées pour la divulgation des canaux d’appréciation", a-t-il laissé entendre, annonçant que des formations dans ce cadre vont être bientôt initiées à l’intention des journalistes afin qu’au sein des rédactions l’on retrouve de "vrais spécialistes" de la matière.

M. Coulibaly Gnénéma pour qui "la responsabilité, le devoir de formation et d’information et la nécessité du respect des droits de l’Homme doivent être des préoccupations quotidiennes de tous les Ivoiriens" prévoit, entre autres, de réactiver, au travers de clubs et d’ONG, des cellules promotion; de décentraliser les activités de son ministère sur toute l’étendue du territoire et de soumettre au parlement un projet de loi portant "politique nationale des droits de l’Homme".

Les "Matinales du Gouvernement" est une tribune d’échanges initiée par le Centre d'information et de communication gouvernementale (CICG) qui permet à un membre du gouvernement de partager sa vision et sa politique d’action avec les professionnels de l’information, dans le cadre de l’action gouvernementale.

LIENS PROMOTIONNELS