Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article



Dernières dépêches


Comment

Sport

Volley-ball : Coupe d`Afrique des clubs champions en Tunisie La participation de la SOA hypothéquée
Publié le mardi 17 avril 2012   |  Le Patriote


Volley
© Autre presse par DR
Volley ball : Finale de la supercoupe 2012
La finale de la supercoupe 2012 s`est déroulée le samedi 25 février 2012 au stade Champroux de marcory avec les victoires du stella (Dames) sur l`asec et de la Soa (Hommes) sur l`Auc.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La Société omnisports de l`Armée (SOA) sera-t-elle présente à la Coupe d`Afrique des clubs champions prévue du 19 avril au 1er mai 2012 à Sousse en Tunisie ? Difficile de répondre à cette question pour l`instant. Ce qui est par contre une évidence, c`est que la participation du champion ivoirien est hypothéquée. En effet, à deux jours du début de cette compétition, la délégation ivoirienne ne sait pas encore quand elle quittera Abidjan pour la Tunisie. Du côté de la fédération ivoirienne de volleyball (FIVVB), ce n`est pas du tout la sérénité. La faute à un problème de financement. Et pourtant, la communication relative à la participation ivoirienne est signée depuis fin mars, aux dires du président de la fédération, Koné Sanga Youssouf. En sus, il soutient que la liste des membres de la délégation est mise à la disposition de l`Office national des sports (ONS). Toute chose qui ne manque pas de provoquer la colère de l`instance fédérale qui se sent minimiser. «C`est devenu une habitude à chaque compétition où l`incertitude plane sur la participation de nos athlètes. C`est vraiment déplorable», a martelé le président Koné Sanga, joint hier au téléphone. Dépité, le président Koné Sanga a multiplié en vain les démarches en vue d`un dénouement heureux. Les Militaires, qui se sont préparés conséquemment pour cette compétition continentale, attendent des autorités compétentes un geste salvateur. Car il serait vraiment dommage que les hommes du président Aboa Yao ne puissent pas aller défendre les couleurs nationales. Et pourtant le ministère des Sports et Loisirs, qui ne cesse de répéter que les moyens seront toujours donnés à ceux qui vont défendre les couleurs ivoiriennes hors de nos frontières, n`a encore pas réagi.

Zana Coulibaly

LIENS PROMOTIONNELS