Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Santé
Article



Dernières dépêches


Comment

Santé

Lutte contre le diabète : le ministre de la Santé lance le projet d’installation de 10 micro-cliniques en Côte d’Ivoire
Publié le lundi 16 avril 2012   |  AIP




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Abidjan, 16 avr (AIP)- Dans le cadre du projet "Amélioration des soins aux diabétiques de Côte d’Ivoire", le ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, Pr Thérèse N’dri Yoman, a procédé, lundi, à l’Institut national de santé publique (INSP) d’Adjamé, au lancement de l’installation de 10 micro-cliniques dans 10 régions sanitaires du pays.

Ce projet, financé par la Fondation mondiale du diabète, à hauteur de 200 000 euros (environ 1,3 milliard de Fcfa), va se dérouler sur une période de trois ans, a annoncé le président de l’Association Obésité et diabète de Côte d’Ivoire (AODCI), Dr Abodo Jacko Rhedoor.

Il comprend trois volets, à savoir la formation des professionnels de la santé, la création de micro-cliniques du diabète et les campagnes de sensibilisation et de dépistage du diabète dans les 10 régions du pays concernées par l’installation des micro-cliniques, a-t-il expliqué.

Selon Dr Abodo, une partie du fonds décaissée a permis, avec le soutien du Programme national de lutte contre les maladies métaboliques (PNLMM), de créer et d’équiper les 10 micro-cliniques du diabète, de former le personnel médical et paramédical, de sensibiliser, de dépister et de prendre en charge des milliers de diabétiques.

Le chef du service de médecine interne au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville, Pr Ezany Niamkey, a insisté, pour sa part, sur la nécessité de sensibiliser les diabétiques, afin qu’ils évitent d’arrêter leur traitement, mais aussi sur le renforcement des capacités des professionnels de la santé pour la meilleure prise en charge des patients.

Il a dit être disposé à recevoir les diabétiques, les encourageant à continuer le traitement.

Le ministre ivoirien de la Santé et de la Lutte contre le Sida a souligné que son département a décidé de faire de ce projet une priorité, et cela, au niveau de la décentralisation de la prise en charge. Pr N’dri Yoman a précisé que cette décentralisation permettra aux populations d’être suivies près de leurs lieux de résidence, estimant qu’au bout de trois ans, la situation des diabétiques en Côte d’Ivoire sera totalement transformée et améliorée.

Mme le ministre de la Santé a insisté sur la nécessité du suivi sur le terrain qui devra se faire dans la rigueur, avant d’exhorter les responsables en charge du diabète à veiller à lui rendre compte périodiquement de l’avancement de ces chantiers et à mener des actions de prévention permettant d’infléchir l’incidence du diabète en Côte d’Ivoire.

Les 10 micro-cliniques seront installées dans les régions de l’Agnéby-Tiassa (Aboudé Mandéké), des Grands-ponts (Dabou), du Sud-Comoé (Aboisso), de l’Indénié-Djuablin (Abengourou), du Haut-Sassandra (Daloa), du Gôh (Gagnoa), du Bas-Sassandra (San Pedro), du Gbéké (Bouaké), du Bélier (Yamoussoukro) et du Poro (Korhogo).

(AIP)
Ns/kp

LIENS PROMOTIONNELS