Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Art et Culture
Article



Dernières dépêches


Comment

Art et Culture

Mali, Guinée-Bissau / En mission à Cotonou, Lomé et Bamako : Ce que Bassolé et Bictogo ont dit à Yayi, Faure, Dioncounda, Sanogo et Diarra
Publié le jeudi 19 avril 2012   |  L'intelligent d'Abidjan


Reunion
© Présidence par Aristide
Reunion des chefs d`Etat et de gouvernement du Conseil de l’Entente: le Président Alassane Ouattara à Cotonou (Benin)
Lundi 5 décembre 2011. Cotonou (Benin). Le Président Alassane Ouattara participe à la Reunion des chefs d`Etat et de gouvernement du Conseil de l’Entente. Photo: le Président béninois, SEM Yayi Boni attendant son hôte


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Comme annoncé, des émissaires du président de la Cedeao étaient dans la sous région le Mardi 17 Avril. Alassane Ouattara a envoyé le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso et le ministre de l’Intégration africaine de la Côte d’Ivoire, auprès de ses homologues béninois et togolais. A Cotonou, Djibril Bassolé et Adama Bictogo ont échangé avec SEM Yayi Boni en sa qualité de président de l’Union africaine. Les émissaires de la Cedeao ont fait le point de la médiation au Mali, et des efforts qu’il reste à faire. Ils ont évoqué la question Bissau-guinéenne, et sollicité l’appui de l’Union africaine, pour les mesures fortes qui seront prises. Une délégation angolaise, devait également être reçue à Cotonou par Yayi Boni. Djibril Bassolé et Adama Bictogo ont ensuite mis le cap sur Lomé. Au président Faure Eyadema, membre du Conseil de sécurité, ils ont transmis un message du chef de l’Etat ivoirien, président en exercice de la Cedeao. Les médiateurs et émissaires de la Cedeao, ont ensuite mis le cap sur Bamako, ce même mardi, où ils sont arrivés aux environs de 22 heures. Hier, Djibril Bassolé et Adama Bictogo ont eu des entretiens avec le Président par intérim Dioncounda Traoré, avec qui ils ont fait le point des avancées. Ils ont également échangé avec le nouveau Premier ministre Cheick Modibo Diarra, à qui ils ont transmis les félicitations du médiateur et du président de la Cedeao. Un rendez-vous de vérité a ensuite eu lieu, au camp militaire de Kati entre les émissaires de la Cedeao et le capitaine Sanogo. Djibril Bassolé et Adama Bictogo se sont inquiétés des interpellations d’acteurs politiques, en dehors des procédures judiciaires normales. Avant eux, le chef de l’Etat par intérim avait indiqué avoir saisi capitaine Sanogo. A la suite des préoccupations exprimées par les médiateurs, capitaine Sanogo a fait savoir que les personnes arrêtées sont soupçonnées de tentatives d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Cela n’a pas empêché les émissaires de la Cedeao de demander leur mise en liberté. A la fin de l’entretien, Djibril Bassolé et Adama Bictogo ont exprimé l’espoir que ces arrestations, ne perturbent pas le programme de retour à l’ordre constitutionnel, et ne deviennent pas des raisons de blocage. Ils ont affirmé que le CNRDRE a promis de libérer les personnalités arrêtées, en disant que chaque fois, que des engagements ont été pris, ils ont été tenus. En début de soirée, la délégation de la Cedeao s’est rendue à l’aéroport de Bamako-Senou, pour rallier à Ouaga. Les mauvaises conditions météorologiques ont contraint l’avion à revenir dans la capitale malienne, d’où le ministre ivoirien de l’Intégration africaine devait rejoindre Abidjan, pour rendre compte au chef de l’Etat SEM Alassane Ouattara.
Ismaël Dembélé

LIENS PROMOTIONNELS