Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article



Dernières dépêches


Comment

Économie

Intégration inter- Etats / Programme communautaire de développement : Des experts de la Direction générale de l’Economie en conclave
Publié le vendredi 20 avril 2012   |  L'intelligent d'Abidjan


Autorité
© Abidjan.net par Nathan Koné
Autorité nationale de régulation des marchés publics: lancement des conférences de presse mensuelles du Don de gouvernance et de développement institutionnel (DGDI)
Mercredi 3 Août 2011. Abidjan. Siege de l`Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP). Photo : Ahoutou Koffi Emmanuel (G), Directeur de cabinet du ministre de l`economie et des finances


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La DGE (Direction générale de l’Economie), avec l’appui du DGDI (Don de gouvernance et développement institutionnel) organise les 19 et 20 avril 2012, à l’hôtel Etoile du Sud de Grand-Bassam, un atelier sur le processus de formulation du PCD (Programme communautaire de développement). A l’ouverture des travaux, Emmanuel Ahoutou Koffi, directeur de cabinet, représentant le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, a demandé aux 75 participants issus des ministères techniques, de la société civile, et du secteur privé et de la recherche à approfondir les réflexions afin d’accompagner la politique de développement. « Il s’agit à travers l’organisation du présent atelier, de procéder, toujours dans une approche participative, à la validation de l’étude nationale actualisée qui intègre les nouveaux défis nés de la récente crise », a-t-il expliqué. A en croire Emmanuel Ahoutou Koffi, l’étude à examiner par les séminaristes, revêt une importance capitale pour la Côte d’Ivoire qui affiche de grandes ambitions pour le progrès économique et social dans un espace sous-régional intégré. Sur cette lancée, Emmanuel Ahoutou Koffi a souligné que le PCD doit pouvoir intégrer les objectifs du Plan national de développement (PND) 2012-2015, adopté récemment par le gouvernement, véhicule la vision d’une croissance durable portée entre autres par les investissements et doit permettre à la Côte d’Ivoire d’entrer dans le cercle vertueux des pays émergents à l’horizon 2020. Avant lui, Sain Oguiè, directeur général de l’Economie par intérim a expliqué la particularité du Pcd, à savoir tenir compte des aspirations des populations. Pour sa part, Djédjéro Paulin, représentant la commission de la CEDEAO a noté que le PCD s’inscrit dans la vision 2020 de l’organisation de l’espace sous-régionale qui consiste à passer de la CEDEAO des Etats à la CEDEAO des peuples. Pour lui, le PCD découle de cette vision et a pour but d’apporter un souffle nouveau au processus d’intégration. C’est pourquoi, ajoute-t-il : « le Pcd sera l’instrument principal d’opérationnalisation de cette vision ».

AK

LIENS PROMOTIONNELS