Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Parité du genre / Elections municipales et régionales : 25 femmes-leaders à l’école de la mobilisation électorale
Publié le jeudi 10 mai 2012   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
L’Ong Playdoo-Côte d’Ivoire ambitionne d’accroître la représentativité féminine à la tête des collectivités décentralisées. Notamment les mairies et les conseils régionaux. Pour donner aux femmes-leaders dans l’action politique, des moyens de la réalisation de cette ambition, avec l’appui de la fondation Friedrich Ebert, l’organisation présidée par le Dr Marie-Paule Kodjo, a tenu du 2 au 4 mai 2012 à N’Sa Hôtel de Grand-Bassam, un séminaire-bilan du scrutin législatif qui a consacré l’échec de 119 candidates sur 137. Soit une représentativité féminine au Parlement de 11% avec 28 élues. Il s’est agi pour les vingt-cinq (25) séminaristes issues de partis politiques et de la société civile de passer en revue les raisons du taux d’échec féminin élevé lors des législatives du 11 décembre 2011, d’envisager les moyens de capitaliser les acquis et corriger les faiblesses. «A l’issue des législatives 2011 en Côte d’Ivoire, le constat a été que seulement 11% des candidats étaient des femmes et sur 253 sièges pourvus, les femmes n’en ont obtenu qu’environ 11%. Ce résultat est largement en deçà du seuil des 30%, escompté pour permettre aux femmes d’exercer une influence politique significative. Si cet atelier a eu l’avantage de jeter les bases pour orienter l’appui aux femmes à travers une première lecture des faiblesses internes et des contraintes liées au contexte sociopolitique, il importe cependant de mener une réflexion plus approfondie pour dégager concrètement les stratégies idoines pour apporter des appuis pertinents aux femmes sur le champ politique. C’est le sens de cet atelier qui s’est voulu un cadre de prise de décisions et de responsabilisation des femmes pour mieux saisir les perspectives et opportunités visant à atteindre l’objectif de 30% aux postes de décision », a expliqué la formatrice Georgette Zamblé, Experte consultante et directrice générale du cabinet Expertises Mega. Se réjouissant de cette initiative qui participe du renforcement du leadership féminin, Mme Awa Carlton, au nom de ses pairs engagés dans l’action politique, a remercié Playdoo-Côte d’Ivoire pour son constant engagement en faveur de la parité du genre pour une société ivoirienne équilibrée. Pour sa part, Bakayoko Brahima, chargé de programmes à Friedrich Ebert a appelé les participantes à être des soldats d’une Côte d’Ivoire qui gagne le défi de la parité lors des futures élections des collectivités décentralisées.

M.T.T

LIENS PROMOTIONNELS