Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Faits Divers
Article



Dernières dépêches


Comment

Faits Divers

S/S Toumodi /Avant un grand rassemblement : Le chef des dozos porté disparu * La panique s’empare de ses éléments
Publié le samedi 12 mai 2012   |  L'Inter




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La confrérie des dozos de Côte d'Ivoire ( Codoz-ci) a entrepris des tournées de sensibilisation en Côte d'Ivoire à l'intention de ses membres. Elle devait se rendre, le jeudi 10 mai dernier à Toumodi, plus précisément à l'espace Baza zouzou. Malheureusement les chaises sont restés vides ainsi que les bâches. En effet, il s'est produit une situation que personne n' a pu véritablement expliquée. Au dire de Lamissa Diabaté, président de la section locale des Dozos, le plus âgé de leur membre et le chef, a disparu de la circulation à un moment crucial. « Depuis hier mercredi, le dozoba (chef dozo) est porté disparu, il est introuvable jusqu'aujourd'hui. Et pourtant, nous avions tout planifié pour la grande rencontre de ce matin. Tous les dozos de Côte d'Ivoire sont là, ceux d'Abidjan, Tiassalé, Ndouci et même le plus âgé, celui d'Anyama, qui a plus de cent ans, a fait le déplacement pour venir à Toumodi à cause de l'importance du rassemblement de ce matin. Mais comme je vous l'ai fait savoir tantôt, celui là même qui est comme le sage et qui doit nous guider et guider les choses a brillé par son absence. De 15h à 20h du matin, nous l'avons cherché partout sans succès. Sa femme nous a apporté son soutien, tous ses contacts sont indisponibles », s'est-il montré découragé. Une situation a entraîné tout simplement le report de la manifestation du jour. « Ce matin compte tenu de la situation, nous avons dû surseoir au rassemblement de ce matin. C'est le doyen d'âge venu d'Anyama qui l'a conseillé sagement et nous l'avions suivi. Les invités sont repartis tous déçus de ce qui s'est passé. Moi je pense que Vakaba Kouyaté, le dozoba a fait exprès, pour gâcher notre rencontre, parce qu'il mange partout. Nous sommes de la confrérie du président Touré Moussa et donc nous sommes légalement reconnus par l’État de Côte d'Ivoire. En plus, il y a ici à Toumodi d'autres dozos qui se réclament du groupe de Bamba. Et je pense que c'est à cause de cela qu'il a fui », a justifié Lamissa Diabaté. Qui dit avoir présenté ses excuses aux autorités et personnes invitées pour le désagrément causé par le dozoba. « Le constat est pareil partout, c'est la désolation chez tous », a-t-il dénoncé. Selon le responsable local, le chef dozo court des sanctions qui ne vont pas tarder à tomber. « Cet acte est inadmissible pour l'honneur des hommes intègres que nous sommes. Et donc le chef dozo, Vakaba Kouyaté, sera lourdement sanctionné à la mesure de sa conduite. Quant à la cérémonie, elle est reportée à une date ultérieure. C'est vraiment dommage pour nous tous », a-t-il rassuré les invités. Jusqu'à ce que nous mettions sous presse, le chef dozo était toujours introuvable.

Gnandé TIA (Correspondant à Toumodi)

LIENS PROMOTIONNELS