Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article



Dernières dépêches


Comment

Sport

Maracana / CAN 2012 en Côte d’Ivoire : Bleu Charlemagne sonne la mobilisation
Publié le lundi 14 mai 2012   |  L'intelligent d'Abidjan


Football/Maracana:
© Partis Politiques par DR
Football/Maracana: Finale du tournoi Henri Konan Bedié, sous le parrainage du délégué général du Pdci-Rda Italie, Soro Jean Paul
Samedi 13/ aout 2011. Yamoussoukro. Finale du tournoi de Football maracana doté du trophée Henri Konan Bedié, offert par Soro Jean Paul, Délégué général du Pdci-Rda Italie


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

A l’origine du maracana dans le monde, la Côte d’Ivoire abritera la première édition de la Coupe d’Afrique des Nations de maracana. Cette Can se déroulera du 26 au 27 mai 2012 à la place Jean Paul II de Yamoussoukro avec cinq pays ( la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Togo, Niger et le Benin). Chaque pays présentera deux équipes nationales (seniors et vétérans). Outre ces pays participants, cinq autres pays observateurs seront du rendez-vous (le Sénégal, la Gambie, le Nigeria, le Tchad et le Liberia) pour s’approprier les règles de jeu du maracana. A deux semaines de cette compétition, le président de la Fédération ivoirienne de maracana et disciplines associées (Fimada), par ailleurs président du comité d’organisation de la CAN, Bleu Charlemagne a procédé au lancement officiel de « cette fête nationale » et sonné la mobilisation autour de cet événement historique. C’était le samedi 12 mai 2012 à la salle panoramique du Grand Hôtel au Plateau. « La Côte d’Ivoire abritera la première édition de la CAN de maracana. A cet effet, j’invite les ‘’ maracaniers’’ à se mobiliser comme un seul homme pour converger vers Yamoussoukro, avec cette fois-ci, la marée vert et blanc, couleur de la Fimada. Pour que Yamoussoukro soit la capitale du maracana au monde », a lancé Bleu Charlemagne à l’endroit des présidents de clubs et des pratiquants de la discipline. Avant de s’adresser au CNSE (Comite national de soutien aux Eléphants) : «la Côte d’Ivoire à travers le CNSE, doit pouvoir se mobiliser pour ne pas être envahie par nos frères de la sous-région qui sont très mobilisés pour cette compétition». Pour le président de la Fimada, cette CAN doit être l’occasion pour la Côte d’Ivoire de positionner le maracana à l’échelle continentale et mondiale. «Nous aurons une réunion internationale pour plancher sur les bases de la Confédération Africaine de Maracana. Nous mettrons un comité ad’ hoc qui aura une période pour nous présenter les textes fondateurs de cette confédération. Nous avons le soutien du gouvernement ivoirien », a-t-il annoncé. Et d’indiquer que l’arrivée des délégations est prévue à partir du 24 mai prochain.

K.Ange

LIENS PROMOTIONNELS