Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Yopougon / Réconciliation nationale : La commissaire Kra Kouamé et Dr Kodjo engagent les femmes de Koweit dans le mouvement
Publié le mardi 15 mai 2012   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les femmes du sous-quartier Koweit dans la commune de Yopougon s’engagent à soutenir la Commission Dialogue-Vérité-Réconciliation (CDVR) dans ses actions de reconstruction du tissu social ivoirien. Réunies au sein de l’Ong Soleil, Réconciliation et aide aux femmes démunies (SR-AFD), qui regroupe 3500 membres, issus du RHDP et de LMP, elles l’ont signifié le samedi 12 mai 2012. Et ce, lors de l’investiture de la section locale de Yopougon-Koweit. « Ici à Koweit, nous avons réussi à nous entendre parce que l’appel de la CDVR a été entendu et nous le crions haut et fort : pour la paix dans notre pays, nous adhérons toutes », a déclaré la présidente nationale Wangué Ladji Nicole. Se réjouissant de cette mobilis ation en faveur de la réconciliation nationale le Dr Marie-Paule Kodjo, présidente de la Cofemci-Repc et Conseiller spécial du président de la Cdvr a exhorté toutes les femmes à s’approprier ce bel exemple citoyen pour reconstruire la paix et la cohésion sociale. Pour sa part, la commissaire Kra Kouamé Marie, a encouragé l’Ong SR-AFD à demeurer constante dans sa vision de réunir « les femmes dans leurs différences autour de projets générateurs de revenus pour engager ensemble dans l’union et la fraternité la Côte d’Ivoire conquérante ». Sensible à la volonté de mener ensemble des projets contre la pauvreté, la marraine Koné Nadège a fait don d’une broyeuse. Bien avant, Mme Kéita Massandjé, au nom de la Cofemci-Repc, a rendu un vibrant hommage au Dr Marie-Paule Kodjo pour son activisme en faveur du leadership féminin et a promis que les milliers de femmes ayant bénéficié des appuis de l’Ong Playdoo, seront à ses côtés pour mener à bon port les missions à elle confiées par la CDVR. « Ce n’est pas de manière fortuite que le président Banny vous a choisi comme conseillère à la CDVR. Nous, qui comptons beaucoup sur vous, avons compris votre appel, que nous n’avons plus le droit de nous quereller au chevet de notre mère-patrie malade. Nous nous engageons à faire la paix et nous le demandons à toutes les mamans de Côte d’Ivoire. Reconstruisons nos amitiés, notre fraternité pour rebâtir notre beau pays », a-t-elle lancé.
M Tié Traoré

LIENS PROMOTIONNELS