Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article



Dernières dépêches


Comment

Économie

Plan national de développement 2012-2015 : Les droits de l’homme et libertés publiques à la base de l’essor de la Côte d’Ivoire
Publié le mercredi 23 mai 2012   |  Le Patriote


Activités
© Abidjan.net par PRISCA
Activités gouvernementales : Le ministre des droits de l`homme et des libertés publiques a installé la Commission Nationale d`Enquête
Mardi 13 septembre. Plateau.le ministre des Droits de l’Homme et des Libertés publiques, M Gnénéma Coulibaly, a installé officiellement la Commission Nationale d`Enquête à son cabinet, au Plateau.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La promotion des droits de l’homme, des libertés publiques, la sensibilisation des populations au respect de la dignité humaine ont toute leur place dans le combat du développement de la Côte d’Ivoire. C’est le message passé hier aux membres du cabinet du ministre des Droits de l’homme et des Libertés publiques par Siaka Fofana, conseiller spécial du ministre Gnénéma Coulibaly, lors d’un atelier d’appropriation interne du plan national de développement. En effet, répondant à la recommandation d’appropriation du PND du Premier ministre à tous les services de l’administration, les membres dudit ministère ont été instruits sur le document de référence. Selon le conférencier, qui a pris part à son élaboration, le plan national est le fruit du travail de tous les secteurs concernés par le développement du pays. «Les droits de l’homme et les libertés publiques occupent une place dans ce plan. Cela veut dire qu’il est important pour nous qui avons en charge leur promotion et leur vulgarisation afin que les populations soient sensibilisées à leur respect», a-t-il estimé. A l’en croire, le PND a pour objectifs principaux de permettre à la Côte d’Ivoire d’atteindre une croissance à deux chiffres en 2014 et de jeter les bases de l’émergence en 2015. Le pays qui ambitionne être émergent en 2020 doit, a-t-il dit, consolider la paix, promouvoir la réconciliation nationale, la démocratie, la bonne gouvernance et rétablir la sécurité. Pour le collaborateur du ministre en charge du respect des Droits de l’homme et des Libertés publiques, le pays, depuis la fin de la crise postélectorale est sur une bonne pente. Les indicateurs sont au vert pour que la croissance économique qui a repris ne baisse plus jusqu’en 2015. C’est pourquoi, il demandé à tous de prendre à bras le corps le PND qui reste la boussole du développement de la Côte d’Ivoire.
Lacina Ouattara

LIENS PROMOTIONNELS