Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Elections municipales et régionales / Youssouf Bakayoko après une rencontre avec Ouattara : ‘’Nous réfléchissons à la meilleure façon de les organiser’’
Publié le vendredi 25 mai 2012   |  L'intelligent d'Abidjan


Audiences
© Présidence par Aristide
Audiences du chef de l`Etat: le President Alassane Ouattara a reçu M. Youssouf Bakayoko (CEI)
Jeudi 24 mai 2012. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le président de la Commission électorale indépendante, M. Youssouf Bakayoko est reçu en audience par le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
Journée très chargée pour le président de la République hier jeudi 24 mai 2012. Alassane Ouattara a successivement reçu au palais présidentiel, au Plateau, Mme Silvana Arbia, Greffier à la Cour Pénale International (Cpi), Lamine Zeine Ali, représentant de la Bad en Côte d’Ivoire, Robert Beugré Mambé, gouverneur du District d’Abidjan et Youssouf Bakayoko, président de la Commission électorale indépendante (CEI)

Au sortir de l’audience avec le président de la République, le président de la CEI a indiqué avoir échangé avec Alassane Ouattara sur les élections municipales et régionales et sur les difficultés enregistrées dans les circonscriptions de Kouibly et Bonon lors des législatives. «Nous avons eu les élections législatives. Il y a eu quelques difficultés dans deux circonscriptions. Le gouvernement a ouvert une enquête à notre demande. Nous attendons les résultats de ces enquêtes avant de prendre une décision.

Nous avons dans notre programme l’organisation, des élections locales : conseils municipaux et régionaux. Nous sommes en train de réfléchir et de voir quelle est la meilleure façon de les organiser», a déclaré Youssouf Bakayoko. Avant lui, le chef de l’Etat a eu un entretien avec le greffier à la Cour Pénale Internationale (CPI) Mme Silvana Arbia. Celle-ci a insisté lors de cette rencontre sur la nécessité pour la CPI et la Côte d’Ivoire de coopérer pour ‘‘réussir ensemble’’. Elle a annoncé l’ouverture très prochaine d’un bureau de cette juridiction internationale à Abidjan qui, selon elle, ‘‘va faciliter les choses’’. A la suite de l’émissaire de la CPI, Alassane Ouattara a reçu en audience le représentant en Côte d’Ivoire de la Banque africaine de développement (Bad) Lamine Zeine Ali.

Les échanges entre les deux hommes ont porté sur le retour de cette institution en Côte d’Ivoire. Le président de la République a bouclé la boucle en accordant une audience au gouverneur du district d’Abidjan, Robert Mambé Beugré venu lui faire le point des missions qu’il a menées à l’extérieur. Le premier responsable de la capitale économique ivoirienne a surtout fait part au chef de l’Etat des projets qu’il envisage de lancer dans les semaines à venir. Au nombre de ceux-ci, l’aménagement de la baie lagunaire depuis le pont Félix Houphouët Boigny jusqu’à la proximité du 3ème pont à la Riviera, pour un coût de plus de 15 milliards, la réalisation de 8000 lots dans la commune de Port-Bouet et la tenue d’une grande cérémonie de ‘‘Koras’’ à Abidjan.

Touré Abdoulaye

LIENS PROMOTIONNELS