Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article



Dernières dépêches


Comment

Sport

Fédérations sportives / Gestion de la parafiscalité : Voici les nouvelles dispositions du ministre Légré Philippe
Publié le mardi 29 mai 2012   |  L'intelligent d'Abidjan


Activités
© Abidjan.net par Nathan Kone
Activités gouvernementales: le ministre des Sports et loisirs, Philippe Légré reçoit les champions de pétanque et la presse sportive
Jeudi 16 juin 2011. Abidjan. Cabinet du ministre des Sports et loisirs, Plateau. Le ministre Philippe Légré (photo) reçoit la presse sportive et l`equipe nationale de pétanque. Les Elephants boulistes ont été médaillés de Bronze à la dernière Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun et sont qualifiés directement pour la Coupe du Monde en 2012 en France


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le ministre des Sports et Loisirs, Légré Philippe veut impulser une nouvelle dynamique dans la gestion des affaires fédérales avec la parafiscalité. Il compte développer une nouvelle politique pour inciter les Ivoiriens à la pratique du sport. «À l’horizon 2015, il faut que 70% des Ivoiriens pratiquent les sports et les loisirs», a indiqué le ministre, le mercredi 16 mai 2012 à son cabinet au Plateau. Pour ce faire, un séminaire pour la mise en place de cette politique sera organisé bientôt par un comité interministériel, comprenant 12 ministères et piloté par le ministère des Sports et Loisirs. Pour le ministre, si 70% d’Ivoiriens pratiquent le sport, ce seront 70 % d’Ivoiriens en bonne santé. En ce qui concerne la gestion de la parafiscalité par les différentes fédérations, le patron des sports en Côte d’Ivoire a fait savoir qu’il a pris de nouvelles dispositions. «Certaines fédérations ne bénéficient pas de la parafiscalité. Parce que j’estime que toutes les fédérations ne peuvent pas bénéficier de façon systématique de cette manne». Pour le ministre, le rapport de la direction des sports de haut niveau qui a effectué des visites au sein des fédérations sportives reconnues par la tutelle, l’a conforté dans cette position. «La directrice des sports de haut niveau a fait le tour des fédérations pour une évaluation. Elle a vu les fédérations qui travaillent et celles qui ne travaillent pas. Il y a des fédérations qui ont reçu régulièrement la parafiscalité et qui n’ont pas de siège. C’est anormal. Elles ne sont pas capables de produire un cahier de justification de dépenses. Certaines fédérations ont reçu cette manne mais, n’ont pas de matériel de travail. Nous donnons de l’argent pour des objectifs bien précis et si nous constatons que l’argent qu’on donne ne sert pas pour ce qui a été défini alors nous mettons fin à la collaboration. La fédération qui ne travaille pas, n’aura pas un centime», a-t-il annoncé. Légré Philippe a souligné que des fédérations ont reçu un courrier indiquant qu’elles ne bénéficieront pas de la parafiscalité en 2013.

K.Ange

LIENS PROMOTIONNELS