Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article



Dernières dépêches


Comment

Économie

Environnement des affaires / Information sur le crédit : Les bureaux de crédit privés vont aider les PME
Publié le mardi 29 mai 2012   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le comité national pour le Millenium Challenge Corporation (CN-MCC) en association avec l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF), et le soutien de la Société financière internationale (SFI) ont organisé le 16 mai 2012 à Abidjan un atelier portant sur ‘’l’amélioration de l’étendue de l’information sur le crédit’’. Il s’agissait de sensibiliser les acteurs des secteurs privé et public sur la création d’un bureau de crédit privé en Côte d’Ivoire. Un bureau de crédit privé est une organisation commerciale et non financière privée à but lucratif. Ses opérations sont régies par la loi, supervisées par les banques centrales et gérées dans le monde par une poignée de fournisseurs internationaux.

Les bureaux de crédit privés assemblent des informations complètes de crédit plus ou moins partagées par toutes les institutions, les traitent et distribuent ces informations aux banques commerciales. Ils donnent ainsi aux PME plus de facilités de crédit. L’objectif de cet atelier était donc de donner des précisions sur les concepts fondamentaux d’évaluation du crédit, ainsi que les avantages que cette technologie peut apporter au secteur du crédit, en Côte d’Ivoire, aux consommateurs et à l’économie nationale, de manière générale. A travers cet atelier, il s’agissait également de sensibiliser les prêteurs, les décideurs, les défenseurs des droits des consommateurs sur les changements importants que l’introduction de l’évaluation du crédit pourrait avoir sur les procédés et les politiques du secteur du crédit et sur l’accès au financement. De l’avis du consultant de la SFI, Oscar Madeddu, qui a instruit les participants, la zone UEMOA pourrait profiter de l’expérience sénégalaise, particulièrement très avancée sur le projet et bénéficiant même d’une loi que chaque pays pourrait adopter pour améliorer le classement Doing Business de la zone économique, parmi les plus bas.

FO

LIENS PROMOTIONNELS