Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Bureau politique du PDCI ce matin : Les enjeux d’une rencontre capitale
Publié le samedi 2 juin 2012   |  Le Patriote


Cérémonie
© Partis Politiques par DR
Cérémonie d’investiture du MSR-JPDCI / Coulibaly Zié Daouda, invité spécial aux jeunes
Dimanche 20 mai 2012. Gagnoa à la maison du parti


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Aujourd’hui est un grand jour pour le parti démocratique de Côte d’Ivoire présidé par Henri Konan Bédié. Mieux s’organiser pour affronter les nouveaux défis, c’est l’objectif assigné à la réunion du bureau politique qui se réunit à la maison du parti à Cocody. Quelques 800 membres de l’instance se retrouvent pour plancher sur l’avenir de l’héritage politique laissé par le premier président de la Côte d’Ivoire, Félix Houphouët Boigny. «Quel PDCI après le bureau politique?», ne cessent de s’interroger les militants du vieux parti. La rencontre se veut capitale avec bien sûr, des enjeux de taille. Au premier plan, le bilan de l’élection présidentielle de 2010 où le PDCI est arrivé troisième derrière le RDR et le FPI avec un peu plus de 25% des suffrages. Qu’est ce qui n’a pas bien marché? Que faut-il faire à l’avenir pour être une force politique encore plus grande et surtout une machine électorale? Autant de questions auxquelles les membres du bureau politique convoqués par le président du parti s’attèleront à répondre avec franchise et sincérité. Car, de ces réponses, dépendent fortement les performances électorales et surtout, une meilleure position du PDCI sur l’échiquier politique national. L’autre point à l’ordre du jour qui a fait couler beaucoup d’ancres et de salives et qui soulève surtout toutes les passions, est incontestablement la gestion concertée et collégiale du pouvoir d’Etat avec les alliés du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Un an après l’avènement du président, Alassane Ouattara au pouvoir, quelle est la réalité de la vie de la coalition des héritiers d’Houphouët Boigny? Et quelle est la place du PDCI dans la gestion du pouvoir? Les questionnements sont nombreux au sein du parti et beaucoup de cadres souhaitent être éclairés sur certaines choses qu’ils ne comprennent pas forcément. Dans ce sens, les débats seront certainement houleux. Car, c’est un lieu commun de l’affirmer, deux camps pro-RHDP et anti-RHDP s’affrontent depuis un certain temps. Il est donc évident que la ‘’guerre’’ aura lieu. Les pessimismes persisteront dans leur position pour dire que le RHDP n’est pas profitable au PDCI et les optimistes tenteront de leur prouver le contraire. Le bureau politique s’annonce donc capital pour le parti d’Henri Konan Bédié qui doit, au sortir de cette rencontre, se déterminer dans la coalition houphouétiste. L’équation n’est pas facile à résoudre au regard de la guéguerre que se livrent les deux camps. Et le renouvellement des instances du parti ? Des membres du bureau politique avancent que cette question ne sera pas débattue contrairement à d’autres qui estiment qu’elle sera bel et bien sur la table pour être traitée. Le PDCI joue son avenir ce matin et les militants retiennent leur souffle.
Lacina Ouattara

LIENS PROMOTIONNELS