Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Afrique
Article



Dernières dépêches


Comment

Afrique

Les chefs d`Etat de l`Union du fleuve Mano décident d`axer leurs forces sur le renforcement de la sécurité transfrontalière
Publié le samedi 16 juin 2012   |  Xinhua


Coopération
© Présidence par Aristide
Coopération sous-régionale: le Président Ouattara a pris part au 21ème Sommet de la Mano River Union
Vendredi 15 juin 2012. Conakry (Guinée). A l`invitation de son homologue guinée, SEM Alpha Condé, le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara participe aux côtés de ses pairs de la sous-région, au 21ème Sommet de la Mano River Union


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


CONAKRY - Les chefs d`Etat de l`Union du fleuve Mano ont mis l`accent sur le renforcement de la sécurité transfrontalière par la création d`une "unité de paix et de sécurité" au sein de cet espace composé de trois pays, à savoir la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, avec la Côte d`Ivoire comme pays observateur, a-t-on appris vendredi de source officielle.

Durant leur huis-clos lors de ce 2e Sommet de l`Union qui s`est déroulé ce vendredi à Conakry, Alpha Condé et ses hôtes dont Ellen Johnson Sirleaf, Ernest Bai Kromah et Alhassane Ouattara se sont penchés sur les crises que traverse la sous région ouest-africaine dans son ensemble.

Avec le chaos qui guette le Mali, un pays coupé aujourd`hui en deux par l`invasion de la partie nord par des mouvements rebelles touaregs, qui veulent prôner l`indépendance de cette partie baptisée Azawad.

La Guinée Bissau n`est pas non plus un havre de paix par ces temps qui courent, ce petit pays dont l`armée a compromis sérieusement le processus électoral, à la veille de la tenue du second tour de la présidentielle.

Le Sommet de Conakry n`a pas non plus occulté l`attaque qui a visé un convoi de l`Onuci, survenue la semaine dernière, faisant des victimes dont 7 Casques bleus nigériens en patrouille le long de la frontière entre la Côte d`Ivoire et le Liberia. La frontière entre les deux pays a été fermée suite à cette agression. Et ce dossier a été largement débattu durant ce Sommet, d`après nos informations.

En plus de "l`Unité de paix et de sécurité" dont la mise en place a été décidée par la réunion de Conakry, les participants comptent aussi sur l`expérimentation de patrouilles d`unités conjointes en vue de sécuriser la zone.

LIENS PROMOTIONNELS