Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article



Dernières dépêches


Comment

Économie

Conférence internationale du travail à Genève : des organisations internationales disposées à appuyer la promotion d’emplois jeunes dans notre pays
Publié le mardi 3 juillet 2012   |  Ministères


Promotion
© Ministères par DR
Promotion de l`emploi: le Directeur général du Fonds national de solidarité, Dogoh Madou remet 30 millions de francs à 7 jeunes promoteurs
Vendredi 29 juin 2010. Abidjan. Siège du Fonds national de solidarité (FNS). Cérémonie officielle de remise de chèque au FNS à 7 promoteurs. Le montant global est de 30 415 897 F cfa


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le Directeur Général du FNS, M. Dogoh Madou Franck a pris part, en juin, à la 101e Session de la conférence internationale du Travail à Genève.

Il était présent aux cotés de la délégation gouvernementale conduite par le Directeur de Cabinet Adjoint, représentant le Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Solidarité.

D’importants travaux ont été effectués au sein des commissions notamment, sur l’application des conventions et des normes du travail, le socle de protection sociale, les principes et droits fondamentaux du travail, et sur l’emploi des jeunes.

M. DOGOH a, au cours de cette mission, participé aux réunions gouvernementales du Groupe Afrique et principalement aux travaux de la Commission sur l’emploi des jeunes, essence de l’existence du FNS.

Un état des lieux succinct de la situation de l’emploi jeune dans le monde, qui connait une crise sans précédent, a été fait.

C’est d’ailleurs, l’ampleur de la crise de l’emploi des jeunes qui a incité le BIT à inscrire cette question à l’ordre du jour de la 101ème session de la Conférence Internationale du Travail en vue d’une discussion générale et de recommandations fortes pour juguler cette situation.
En effet, trois ans après la crise financière mondiale, les perspectives en matière d’emplois sont peu reluisantes, notamment, en ce qui concerne l’emploi des jeunes.

Selon le rapport du BIT, en 2012, au moins 4 jeunes sur 10 sont au chômage, 75 millions de jeunes (15 à 25 ans) sont en quête d’emplois, soit une progression de 4 millions en 5 ans.
Le Directeur Général du FNS a, pour sa part, indiqué qu’en Côte d’Ivoire, selon des statistiques anciennes (2009), au moins quatre millions de jeunes sont en difficulté vis-à-vis de l’emploi, chiffre probablement plus élevé aujourd’hui, après la grave et longue crise sociopolitique que notre pays a subie.

En définitive, comme solution à cette crise, la Commission a identifié trois principaux axes sur lesquels il fallait agir pour promouvoir l’emploi des jeunes. Il s’agit des politiques économiques et sectorielles, de l’employabilité et l’éducation-formation, et enfin, de l’accès au marché du travail.

Il a été versé aux travaux une contribution relative aux actions du Ministère de la Promotion de la Jeunesse et du Service Civique à travers le FNS et le PSCN pour favoriser la création d’emplois et l’insertion des jeunes dans le tissu économique de notre pays.

En marge des réunions gouvernementales et des travaux en commissions, le DG du FNS a pu avoir des rencontres enrichissantes avec certaines organisations internationales (BIT, OIT, Union Européenne) qui ont toutes montré un grand intérêt à appuyer la promotion d’emplois jeunes dans notre pays qui sort d’une longue et grave crise.

Au total, le DG a mis son séjour à profit pour rencontrer certaines structures africaines en charge des questions d’entrepreneuriat et d’emplois, en vue d’un partage d’expériences et d’expertises.

LE SCE COMMUNICATION

LIENS PROMOTIONNELS