Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article



Dernières dépêches


Comment

Économie

Promesse électorale « un million d’emplois » : Un programme de 65 milliards F mis en marche, hier
Publié le jeudi 5 juillet 2012   |  Le Nouveau Réveil


Projet
© Abidjan.net par F.D
Projet "un million d`emploi" : Accord de partenariat entre la chambre de l`enseignement privé et de l`insertion sociale et Afrijapan-Africasia international Coopération.
Mercredi 04 juillet - Cocody : Dans le cadre de la mise en oeuvre du projet "un million d`emploi", MM. Koné Laman ( président de la chambre de l`enseignement privé et de l`insertion sociale ) et Ferdinand Bléka (Président de Africasia international coopération) ont signé un protocole d`accord.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La promesse de campagne du président de la République, Son excellence Alassane Ouattara, de créer un million d’emplois pour les jeunes se concrétise. Hier à la salle de conférence de la Chambre de l’enseignement privé, professionnel, universitaire et de l’insertion sociale à Cocody, a eu lieu la signature du protocole d’accord entre la Chambre de l’enseignement privé, promoteur du programme «un million d’emplois » et Afrijapan-Africasia international coopération, partenaire financier dudit programme. Selon M. Ferdinand Bléka, président d’Afrijapan-Africasia, c’est la somme de 65 milliards qui seront mobilisés pour la création du million d’emplois pour les jeunes sur les quatre ans à venir. Pour lui, cette initiative louable permettra de réduire la pauvreté, de diminuer l’indice d’insécurité et d’attirer des investisseurs. Koné Laman, président de la Chambre, coordonnateur général du programme, a exposé sur les moyens d’atteindre l’objectif que s’est assigné le chef de l’Etat. Il s’agit avant tout de capter gracieusement tous les flux naturels d’offres d’emploi dans tous les secteurs d’activités, du personnel de maison au poste de directeur général, pour les mettre à la disposition des demandeurs qui, eux, seront recensés à travers des bureaux communaux et régionaux sur toute l’étendue du territoire. Mieux, des agents à moto ou en voiture iront vers les populations et des box de dépôts de demande d’emplois seront disposés à des endroits stratégiques. «L’objectif est de dépasser un million d’emploi. Notre ambition n’est pas de nous substituer aux ministères, notre mission est une contribution», a-t-il dit. Non sans préciser que «le politique qui va s’attaquer à ce programme rattaché directement au président de la République va se détruire lui-même».

Diarrassouba Sory

LIENS PROMOTIONNELS