Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article



Dernières dépêches


Comment

Politique

Emploi/Insertion socioprofessionnelle des jeunes : Les ministres Kafana et Flindé débattent des stratégies et conditions de réussite
Publié le mardi 24 juillet 2012   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La Plate- Forme de Services (PFS) de Côte d’Ivoire, en collaboration avec les ministères d’Etat, de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Solidarité et du ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, tient du 23 au 25 juillet 2012 à Ivotel au Plateau un séminaire dont le thème est « appui à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes en Afrique de l’Ouest : stratégies, méthodes et conditions de réussite » c’était, en présence des ministresGilbert Kafana Koné et Albert Flindé. Selon les responsables du PFS, cette structure mise en place par des organismes ivoiriens se veut une réponse à la question de l’insertion des jeunes devenue urgente en période de crise. Ce séminaire devra harmoniser la compréhension des acteurs sur une définition et un contenu communs de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, enrichir les expériences existantes et identifier des mécanismes pour les pérenniser. C’est ce qu’a recommandé le ministre de l’Enseignement technique, M. Albert Flindé qui a soutenu que si leur mission principale est de donner une formation qualifiante à tous ceux qui le désirent, les voir s’insérer dans le tissu économique de façon durable est la preuve de leur action de formation. C’est pourquoi, depuis 2009, son département a engagé une vaste réforme du système de formation avec pour objectif, l’insertion professionnelle des formés, a-t-il soutenu. Il a affirmé pour finir que les performances économiques du continent sont bonnes, mais les emplois de qualité y sont rares, du fait que les jeunes sont victimes du décalage entre les compétences effectives et la demande d’emplois. Une réorientation de la politique ou de la formation s’impose donc. Quant au ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, M. Gilbert Kafana Koné, il a rappelé que le contexte social en Côte d’Ivoire est marqué par une crise de l’emploi et un taux élevé du chômage, notamment chez les jeunes. Ce serait environ 4 millions de jeunes qui sont touchés. Il a donc insisté sur le fait que cette question est une priorité pour le président de la République. La politique d’insertion socioprofessionnelle repose nécessairement sur une formation professionnelle centrée sur le métier, selon lui. Aussi, a-t-il encouragé les séminaristes à s’appuyer sur le document de Politique Nationale de l’Emploi présenté et partagé par les différents partenaires pour élaborer leurs stratégies sectorielles en matière d’emploi et d’insertion des jeunes.
Olivier Guédé

LIENS PROMOTIONNELS