Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment


Accueil
News
Politique
Article



  Sondage

 Autres articles

Comment


Politique

Côte d`Ivoire : la Commission de réconciliation peine à travailler faute d`argent (porte-parole)
Publié le vendredi 3 aout 2012  |  Xinhua


Commission
© Ivoire-Presse par FN
Commission Dialogue-vérité-réconciliation: Franck Kouassi Sran, porte-parole de Charles Konan Banny parle de la période de deuil et de purification nationale
Mercredi 7 mars 2011. Abidjan. Cabinet du Président de la Commission Dialogue-vérité-réconciliation. Le porte-parole du Président Charles Konan Banny, Franck Kouassi Sran donne des précisions sur la période de deuil et de purification nationale


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

ABIDJAN -- Des difficultés financières plombent les activités de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR) mise en place en Côte d`Ivoire après les affrontements meurtriers post-électoraux de 2010 et 2011, a déploré jeudi à Abidjan le porte-parole de la Commission, Franck Kouassi Sran.

"Le processus est bien circonscrit, les enjeux sont bien compris par les commissaires, l`équipe est bien déterminée à mener sa mission pour peu qu`il y ait les ressources pour le faire", a déclaré Franck Kouassi Sran lors d`une rencontre avec des journalistes de la presse internationale.

La CDVR est "freinée par un manque de ressources", a-t-il soutenu, espérant que les "plus hautes autorités" qui ont été saisies sur ces difficultés et qui y sont "sensibles" feront face aux "exigences" pour permettre à la Commission de lancer véritablement ses activités.
Créée en juillet dernier pour deux ans, la CDVR doit rédiger, à l`intention du président de la République, un rapport comprenant des recommandations, dont la mise en oeuvre devrait favoriser la réconciliation nationale.
La Commission est "déterminée" à travailler dans le délai imparti, "mais nous avons besoin de ressources" pour financer son fonctionnement et l`ensemble de ses activités, a encore plaidé M. Sran.

Répondant aux critiques généralement formulées sur l`immobilisme de la CDVR ou l`opacité de sa méthode de travail, le porte-parole du président Charles Konan Banny a détaillé le plan d`action de sa structure.
"La première année a servi à comprendre le mandat assigné à la CDVR, à décliner ce mandat en plan d`actions stratégiques puis en plan d`actions opérationnelles pour passer à la phase visible des activités de la CDVR", a-t-il expliqué soulignant qu`"on ne peut pas agir sans penser, sans réfléchir".
Pour Franck Kouassi Sran, la CDVR a "beaucoup travaillé" même si les conditions ne sont toujours pas "idéales".

Il rappelle l`organisation à Abidjan de la cérémonie de purification et de deuil, "véritable exorcisme de la violence et de la mort".
La cérémonie, prévue pour être éclatée sur l`ensemble du territoire national et même en Europe et en Amérique, n`a pu l`être pour des raisons "bassement matérielles", a regretté Franck Kouassi Sran.

De même, la phase des consultations nationales visant à sensibiliser les populations au travail de la Commission accuse un retard de deux mois par "manque de ressources".
La matrice d`actions prévisionnelle de la CDVR prévoit le lancement des activités des commissions spécialisées, l`installation des commissions locales et régionales et le lancement des opérations d`enquête.

"C`est une fois toutes ces étapes franchies, qu`interviendra la phase des audiences publiques, la phase de confrontation entre les victimes et leurs bourreaux que tous attendent", indique M. Sran.

La CDVR a pour mission d`oeuvrer "en toute indépendance" à la réconciliation et au renforcement de la cohésion sociale entre toutes les communautés vivant en Côte d`Ivoire.
Elle comprend 11 membres dont le footballeur international Didier Drogba, actuel sociétaire du club Shenhua de Shanghai (Chine). Fin

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires