Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L'Inter N° 4276 du 1/9/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Hamed Bakayoko rappelle les FRCI à l’ordre
Publié le samedi 1 septembre 2012  |  L'Inter


Sécurité
© Ministères par Messmin
Sécurité nationale: le Ministre Hamed Bakayoko a effectué une visite de travail à la frontière du Ghana
Vendredi 31 août 2012. Aboisso. Le Ministre d`Etat, Ministre de l`Intérieur Hamed Bakayoko a effectué une visite de travail à la frontière ghanéenne, dans le cadre des opérations de sécurisation relatives aux attaques perpétrées contre les soldats des Forces républicaines


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Dans son intervention hier à Aboisso, le ministre d’Etat Hamed Bakayoko a mis en garde les FRCI contre les abus et autres violations des droits humains dont ils se sont rendus coupables ces derniers temps. Selon lui, les perquisitions, les interpellations et toute autre action dans le cadre de la sécurisation et du ratissage doivent se faire dans le respect des règles. « Aux forces de l’ordre, aux FRCI, cette situation ne doit pas être l’occasion de bavure. Il faut assurer la sécurité dans les règles. Avec fermeté, mais avec courtoisie. Elle ne doit pas être l’occasion d’aller assassiner des policiers, parce qu’on les soupçonne sans preuve. Le président de la République et nous-mêmes, avons condamné l’assassinat des deux policiers. Et les personnes responsables ont été arrêtées et seront jugées. Nous disons aux préfets d’être en coordination avec les forces. Nous disons aux généraux de parler à leurs hommes. On peut assurer la sécurité et respecter le citoyen. Parce qu’on assure la sécurité pour que les citoyens puissent s’épanouir et travailler. Mais si au nom de la sécurité on bafoue le citoyen, on crée des problèmes. Quand on travaille, c’est dans le respect du citoyen », a dit Hamed Bakayoko.

H.O

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires