Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

Défense nationale : 44 nouveaux caporaux intègrent l’armée ivoirienne
Publié le samedi 1 septembre 2012  |  AIP


Le
© AFP par Atapoint (Photo d`archive)
Le chef de l`Etat ivoirien Alassane Ouattara a présidé mardi à Abidjan le défilé militaire marquant le 52e anniversaire de l`indépendance du pays


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Bangolo – Quarante-quatre élèves caporaux, admis au Certificat d’Arme N°1 (CA1) viennent d’intégrer les forces républicaines de Côte d’Ivoire, après deux mois de formation aux techniques de combats et à la discipline militaire.

Bangolo, 1er sept (AIP) – Quarante-quatre élèves caporaux, admis au Certificat d’Arme N°1 (CA1) viennent d’intégrer les forces républicaines de Côte d’Ivoire, après deux mois de formation aux techniques de combats et à la discipline militaire.

Ces soldats du rang ont été officiellement présentés mardi, lors d’une cérémonie au nouveau camp des FRCI à Bangolo, aux autorités militaires des régions du Guémon et du Tonkpi. Leur promotion baptisée "promotion lieutenant Soro Malick", du nom du commandant du détachement militaire de Bangolo, est comprend 28 soldats de Logoualé et de 16 de Bangolo.

Le détachement militaire de Bangolo, anciennement sous les ordres du commandant du Bataillon de sécurisation de l’Ouest (BSO), dépend désormais de Duékoué dans le cadre de l’opération de pacification et de sécurisation de l’ouest, surtout de la forêt du mont Péko, initiée par l’Etat-major des armées de Côte d’Ivoire.

Le parc national du mont Péko qui s’étend sur une superficie de 34 000 ha est depuis ces dernières années occupé par des groupes armés non identifiés, dont la présence inquiète les habitants de la région. Récemment, les autorités ivoiriennes ont pris la décision de "mettre fin aux activités de ces hommes", note t- on.

(AIP)

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires