Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article



 Titrologie



Le Mandat N° 891 du 13/9/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

8ème réunion annuelle de CCPAO à Abidjan : Les patrons de la sécurité en croisade contre la criminalité transfrontalière
Publié le jeudi 13 septembre 2012  |  Le Mandat




 Vos outils




L’assemblée générale du comité des Chefs de Police de l’Afrique de l’Ouest s’est tenue, hier, mercredi 12 septembre 2012, à Abidjan. Au centre de cette rencontre annuelle, la 8eme du genre; la question de la criminalité transfrontalière.
En inaugurant, le 12 juillet 2012, le nouveau Bureau régional d’Interpol en Côte d’Ivoire, les autorités voulaient marquer leur détermination à lutter contre la criminalité transfrontalière. Conscients de la complexité de cette forme de criminalité, les patrons de la sécurité l’Afrique de l’Ouest ont décidé de conjuguer leurs efforts pour faire face à cette grande nébuleuse. Cette volonté a été réaffirmée, hier, mercredi 12 septembre 2012, lors de la cérémonie d’ouverture de la 8ème réunion annuelle du Comité des Chefs de Police de l’Afrique de l’Ouest(CCPAO), au bureau régional Interpol d’Abidjan. Dans son adresse, le Directeur général de la police national, Brédou M’Bia, a exhorté ses pairs de la CEDEAO à mettre ensemble toutes les intelligences pour freiner la criminalité sous toutes ses formes. « Je vous exhorte tous, à enrichir par vos expériences et différentes expertises, la plate forme de coopération entre nos Etats, qui demeure notre salut dans ce combat contre le crime organisé. Dans l’union, nous serons plus forts et conformément à la devise d’Interpol ‘’procurer à la population, un environnement plus sûr‘’», a souhaité l’inspecteur général de police, Brédou M’Bia. Non sans relever le tort qu’a causé la fermeture d’Interpol en Côte d’Ivoire pendant la crise post électorale, il s’est réjoui de la tenue de cette rencontre sur le sol Ivoirien. « Avec la réouverture du Bureau Régional d’Abidjan et la tenue de la 8ème réunion annuelle des chefs des bureaux Centraux Nationaux (BCN-Interpol), un instrument de coopération et d’harmonisation de nos efforts est mis à notre disposition, au moment où la sous région Ouest africaine est en proie à de sérieuses menaces de déstabilisations engendrées par la revitalisation de quelques formes de criminalités dominantes que sont : le terrorisme avec la menace de la grande nébuleuse ‘’ Al Qaïda ‘’ et l’avancée de l’islamisme, la circulation des armes légères et de tous calibres, le trafic des drogues et des stupéfiants, le trafic des êtres humains, les contrefaçons, les coupeurs de route et la cybercriminalité », a-t-il indiqué. Précédant le DG de la police nationale, Aboudramane Dieng, chef de la division sécurité de la CEDEAO a instruit les participants sur les enjeux de cette 8ème rencontre du CCPAO. Il s’agit, selon lui, de mettre les participants au courant des nouvelles évolutions dans le domaine de la lutte contre la criminalité transnationale organisée, et de parvenir dans le cadre d’une synergie des efforts, à faire tomber les infractions complexes sous le coup de la loi pénale nationale et internationale. Le CCPAO compte 16 pays dont les 15 membres de la CEDEAO et la Mauritanie. Les travaux se poursuivent les 13, 14 et 15 septembre 2012, avec respectivement la 13ème assemblée générale du CCPAO, la réunion des chefs de service de sécurité(CCSS), le 9ème forum des ministres en charge de la sécurité de la l’Afrique de l’Ouest.
Francis TAKY

LIENS PROMOTIONNELS


Comment


 Commentaires