Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2648 du 24/9/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Politique

CDVR / Pré-concertations pour la relance du dialogue : Banny a fini de faire le diagnostic de la société ivoirienne
Publié le lundi 24 septembre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Réconciliation
© AFP par SIA Kambou
Réconciliation nationale: le Président Charles Konan Banny propose une nouvelle initiative du dialogue
Mardi 28 Aout 2012. Abidjan


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

La phase 2 des pré-concertations du président de la CDVR (Commission dialogue vérité et réconciliation), s’est achevée le vendredi 21 septembre 2012. Après s’être concerté avec toutes les forces vives de la Nation, Charles Konan Banny et son équipe ont maintenant une nette idée des opinions et propositions des uns et des autres. S’il avait vivement souhaité la reprise du dialogue inter-ivoirien avec le regain de violence que l’on a connu dans le mois d’août, Charles Konan Banny se fera fort de faire part des préoccupations de toutes les classes sociales ivoiriennes au président Alassane Ouattara pour une sortie de crise honorable.

Car, la paix en Côte d’Ivoire dépend de la réalisation du programme du gouvernement ivoirien. Et Charles Konan Banny en a conscience. Avec la délégation de la Conférence épiscopale conduite par monseigneur Alexis Touably Youlo, évêque d’Agboville, le président de la CDVR et ses hôtes ont abordé sans faux-fuyant toutes les questions importantes et même les sujets à polémique. «Je crois que nous avons abordé les préoccupations de tous les Ivoiriens quant à la question des prisonniers politiques, les exilés, le désarmement, la sécurité. Et toutes ces questions qui nous occupent et nous préoccupent chaque jour. C’est de tout cela que nous avons débattu», a dit le prélat, Alexis Touably Youlo. Le président de la CDVR s’est aussi entretenu avec le patronat ivoirien et la Chambre de commerce et d’industrie ivoirienne. Jean Louis Billon s’est fait l’écho des patrons d’entreprises et des entreprises elles-mêmes. Charles Konan Banny a bouclé la boucle avec la chambre nationale d’Agriculture et la chambre des métiers. Qui ont exposé les problèmes qu’ils vivent au quotidien. «Nous avons parlé du foncier rural et du leadership au niveau des filières agricoles», a expliqué Gnamba Yao Guillaume, conseiller spécial du président de la Chambre d’Agriculture.

Et de poursuivre : «comme le monde agricole occupe 2/3 de la population, nous sommes prêts à accompagner la CDVR en jouant nous aussi notre partition dans la réconciliation et la cohésion sociale en Côte d’Ivoire». Avec la chambre des métiers, la question du désarmement a été abordée ainsi que l’emploi des ex-combattants. Traoré Alpha, commissaire aux comptes du Bureau national de la chambre des métiers a invité les ex-combattants à abandonner les armes. «Notre contribution est d’apaiser les cœurs et de créer les emplois. Car, celui qui a un métier ne peut être tenté de prendre les armes», a réagi Traoré Alpha. Après cette double démarche consultative et participative qui revêt un caractère inclusif, force est désormais à la réconciliation qui reste un impératif.

A Dedi

LIENS PROMOTIONNELS


Comment


 Commentaires