Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Côte d`Ivoire : Justin Koné Katinan, l`ancien porte-parole de Gbagbo, inculpé de meurtre au Ghana ?
Publié le lundi 1 octobre 2012  |  Jeune Afrique


Justin
© AFP
Justin Kone Katinan
Justin Koné Katinan (C), le porte-parole de l`ancien president Laurent Gbagbo, sort du palais de justice à Accra.


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Mauvaise nouvelle pour les opposants ivoiriens. Mardi 1er octobre, la justice ghanéenne a, semble-t-il, voulu inculper Justin Koné Katinan, l’ancien porte-parole de Laurent Gbagbo, de meurtre. Mais l'intéressé aurait refusé de signer son acte de mise en accusation.
Ce sont des crimes commis en Côte d’Ivoire qui valent aujourd’hui à Justin Koné Katinan, l’ancien porte-parole de Laurent Gbagbo, de risquer une inculpation formelle de meurtre au Ghana, où il est exilé depuis la fin de la crise postélectorale, en avril 2011.

Dernier ministre du Budget de Laurent Gbgabo, Koné Katinan a été arrêté à plusieurs reprises. Il avait notamment été libéré sous caution, le 25 septembre, puis à nouveau interpellé, vendredi dernier. Son cas, ainsi que des incidents à la frontière entre la Côte d'Ivoire et le Ghana, ont abouti à un bras de fer entre les deux pays, le premier ayant fermé ses frontières terrestres et maritimes avec le second.

Mandat d'arrêt

La justice ivoirienne a lancé contre lui un mandat d’arrêt international après l’avoir inculpé de conspiration et du meurtre de deux hommes, à Abidjan en mars 2011. Lui et un autre ancien ministre ivoirien, Dallo Désiré, sont soupçonnés d'avoir, le 25 mars 2011, tué Kamagate Sedou, 83 ans, un soudeur, et le 29 mars, Diabate Drissa, 37 ans, un négociant de Port-Bouët, un quartier d'Abidjan.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment