Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Politique

Conseil des ministres : le gouvernement annonce une hausse de 17% pour le budget 2013 estime à 3.814 milliards FCFA
Publié le mardi 2 octobre 2012  |  Ministères


M.
© Ministères par DR
M. Bruno Koné , Ministre de la poste et des Tic


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Poste et des TIC, M. Koné Bruno a communiqué, au sortir du Conseil des ministres qui s’est tenu au Palais présidentiel, le mardi 02 octobre 2012, le budget de l’Etat pour l’année 2013, estimé à 3.814 milliards de FCFA. Il note que ce budget a connu une forte augmentation de 17% par rapport à l’année 2012. Qui se termine avec un taux de croissance révisé de 8,6% par rapport au taux de croissance prévisionnel qui était de 8,1%. Ces bons chiffres de l’économie ivoirienne permettront à l’Etat d’injecter 1.031 milliards FCFA dans des investissements qui vont créer des richesses et des emplois, a-t-il rapporté, avant d’ajouter que le gouvernement prévoit un taux de croissance de 9% pour l’année 2013.

M. Koné Bruno a fait remarquer que c’est la première fois depuis plus d’une dizaine d’années en Côte d’Ivoire, que le budget de l’Etat est adopté « à la bonne date », en conformité avec le système économique des pays, et avant la première session de l’Assemblée nationale prévue pour le 03 octobre 2012.


En outre, le gouvernement a annoncé pour le 03 octobre 2012, l’ouverture de la campagne café-cacao dans le cadre du nouveau dispositif mis en place avec un prix garanti au producteur, approuvé à 725 FCFA le Kg, avec un seul taux unique et identique de sortie des fèves et des produits transformés. Le Porte-parole du gouvernement a souligné que le Chef de l’Etat a insisté pour que toutes les dispositions soient prises pour l’application stricte de ces mesures, notamment avec les sanctions en vigueur.


M. Koné Bruno a situé dans le cadre de ces mesures, les efforts du gouvernement qui a fait l’impasse sur près de 45 milliards de FCFA pour avoir cédé 3% de ces recettes sur cette campagne pour s’offrir dorénavant 18% des recettes, 60% aux producteurs et 22% aux intermédiaires.
Au titre du ministère de l’Education nationale, l’Etat a pris la décision de prendre le relais des cantines scolaires, jusqu’alors financées par le Programme alimentaire mondial (PAM), qui entrevoit son retrait avec le retour de la stabilité en Côte d’Ivoire. Le gouvernement s’est ainsi engagé à nourrir 292.000 enfants sur l’année scolaire qui s’ouvre.


Pour lutter contre la cherté de la vie, M. Koné Bruno a rapporté le renforcement des capacités de l’office d’aide à la commercialisation des produits vivriers(OCPV) dont le rôle est de trouver des alternatives aux dysfonctionnements du circuit de distribution des produits vivriers, qui participent à la cherté de la vie.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment