Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2657 du 4/10/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


Sport

L’international Fallou Diagne, SC Freiburg / Bundesliga, prévient : ‘‘La défaite contre les Eléphants à Dakar n’est pas une option’’
Publié le jeudi 4 octobre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Football/
© Abidjan.net par mousnabi
Football/ éliminatoires CAN 2013: Les éléphants de Cote d`Ivoire battent les lions du Senegal au stade FHB (4-2).
Samedi 08 Septembre 2013. Stade Felix Houphouet Boigny. Match aller des éliminatoires de la CAN 2013 en Afrique du sud. Les éléphants de Cote d`Ivoire ont battus les lions du Senegal au stade FHB ( 4-2) .


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Un jeudi sur quatre, nous présentons une personnalité de la Diaspora. Elle sera ivoirienne, africaine, mondiale et selon l’actualité. Le match capital des Eléphants le 13 Octobre prochain nous a fait choisir le jeune défenseur sénégalais, Fallou Diagne, du SC Freiburg/ Bundesliga, (Ndlr, première ligue allemande de football). Véritable acteur de l’étonnante stabilité du SC Freiburg depuis son arrivée. L’équipe est en chute libre quand il arrive en janvier 2012. Par la suite, le SC Freiburg du nouvel entraîneur Streich est déclarée meilleure équipe de la manche retour du champion dû certes á l’entraîneur mais surtout grâce á ses choix dont Fallou. Le défenseur étonne par sa maturité précoce, ses choix et sa classe. Tant mieux pour Didier Drogba et les siens qui n’auront pas à l’affronter le 13 octobre prochain. Nous faisons avec lui le tour. Tout y passe. De son refus de faire partie de la sélection, á l’hygiène de vie qu’il adopte pour être compétitif sans oublier ce qu’il appelle l’impératif du succès contre les Eléphants le 13 octobre. Le jeune homme de 23 ans qui nous accueille après la séance d’entraînement dit n’avoir jamais mis les pieds dans une boîte de nuit et est très confiant quant á l’issue de la rencontre. Pour la sélection sénégalaise, ne pas se qualifier n’est pas une option.
Votre parcours en Bundesliga est plutôt très étonnant pour quelqu’un qui vient du FC Metz, la D2 française ? N’avez-vous pas eu à vous adapter à un nouveau système, á un nouvel environnement ?
Si ! Et quel changement radical entre la France, Metz, la D2 et la Bundesliga ! Y a pas photo à tous les niveaux. Mais d’entrée, il faut le dire, j’ai bénéficié de toute la confiance de l’entraîneur et de tout le staff. Et cela m’a beaucoup aidé.

Tout aussi étonnant que vous n’ayez pas été retenu en sélection…
J’ai fait partie de celle des moins de 19 ans. C’est à ma demande que le sélectionneur ne m’a pas retenu.

Je ne vous suis pas!
J’ai demandé et obtenu par mon avocat que le sélectionneur me laisse d’abord m’intégrer à mon nouvel environnement qui est avant tout mon gagne-pain et qu’après on verra…

Ne courrez vous pas le risque de ne plus jamais être appelé en sélection?
Ecoutez, tout le monde aime son pays et j’aime le Sénégal. Mais parfois il faut penser à soi, à sa famille. Vous savez, le sport de haut niveau est tellement prenant, intensif et de courte durée qu’il faut s’y consacrer à fond et à tout moment.

Le cadre somptueux et la ville de Freiburg dans le Breisgau vous laisse t’il le temps nécessaire à cela ?
Vous savez tout est une question de priorité. Je me consacre exclusivement à mon métier. Pas de sortie ! Pas de boîte de nuit ! Je rentre chez moi et passe plutôt le temps au téléphone avec les parents et la famille. Je n’ai jamais mis les pieds dans une boîte de nuit. Pour le reste, nous disposons au Sénégal actuellement de tellement de bons joueurs que je pense que cela ne pose aucun problème que je sois là ou pas. En plus, je suis jeune et j’aurai le temps de mûrir et de faire mes preuves.

De bons joueurs ? Les résultats de la sélection sont loin de corroborer cela ? Est-ce alors leur utilisation qui pose problème ?
Nous avons de bons joueurs et nous allons le démontrer au match retour pour nous qualifier, car il serait impensable que nous manquions la CAN. En tout cas perdre á Dakar n’est pas une option ?

La première option pour vos dirigeants semble être actuellement de réfuter l’arbitre choisi pour le match retour...
Tout le monde fait des erreurs, les arbitres, les joueurs… Aussi n’allons-nous pas nous attarder sur l’arbitrage. Je vous assure que tout est déjà mis en œuvre pour battre les Eléphants à Dakar et nous qualifier.

J’admire votre optimisme, mais intrinsèquement pris, Didier Drogba et ses coéquipiers sont supérieurs à la sélection sénégalaise. En doutez-vous ?
C’est sur le terrain et cela se décide en 90 mn et perdre à Dakar n’est aucunement envisagé.

Le Sénégal est une terre qui réussit plutôt aux ivoiriens. Pensez à Sénégal 92. (Ndlr Les Eléphants y ont remporté leur première et unique CAN). La sélection compte–t-elle pour le match retour faire appel à ‘’l’enfant terrible’’, El Hadj Diouf ?
De ce que je sais, l’entraîneur ne veut plus faire appel aux anciens et veut se concentrer sur la jeune garde qui dispose en attaque de Papiss Cissé et les autres joueurs de grands formats, ce qui a été démontré à Abidjan.

Êtes-vous toujours aussi précis dans vos prédictions comme ce fut le cas tout récemment ?
(Sourire…) Lors du Derby contre Hoffenheim, j’avais promis á ma mère qui me voyait jouer pour la première fois que je marquerais un but pour elle. Et Dieu merci le vœu a été exaucé.

Entretien réalisé par Désiré-Christophe Oulaï
email : Oulmueller@web.de Twitter :@djiboua7

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment