Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Société

L’atelier de validation des travaux sur le foncier ouvert à Bassam
Publié le jeudi 4 octobre 2012  |  AIP


Attaques
© Ministères par DR
Attaques d`assaillants contre les positions des FRCI: sous la houlette du Gouverneur Mambé Beugré, les chefs Atchan échangent avec le Ministre Hamed Bakayoko et plusieurs membres du gouvernement
Mercredi 25 septembre 2012. Abidjan. Abobo-Baoulé, dans la commune d`Abobo. Suite aux attaques d`assaillants contre les positions des Forces républicaines (FRCI), les chefs Atchan de toute la région d`Abidjan échangent avec le Ministre d`Etat, Ministre de l`Intérieur, Hamed Bakayoko et plusieurs membres du gouvernement, à l`initiative du Gouverneur du District d`Abidjan, M. Robert Mambé Beugré


 Vos outils




Abidjan (AIP) - L’atelier de restitution des travaux sur le foncier rural et urbain en Côte d’Ivoire s’est ouvert jeudi à Grand-Bassam, dans l’optique de décisions urgentes de la part du gouvernement pour mettre fin aux fréquents conflits qui y sont liés.

Cet atelier est l’aboutissement des travaux du comité technique interministériel mis à l’issue du séminaire gouvernemental sur le foncier, le 25 juin, à Yamoussoukro.

Sa mission était "d’approfondir la réflexion et de proposer une matrice d’actions urgentes" relative à la question foncière qui doit être soumise à l`Etat pour son approbation par le gouvernement, afin de prendre des décisions justes, adaptées, et efficaces.

Au cours de l’ouverture de l’atelier, le représentant du premier ministre, le ministre d’Etat Hamed Bakayoko, a appelé les membres du comité technique à "s’accorder, sans passion et dans un esprit fraternel, sur les points de dysfonctionnement dans la gestion foncière, afin de proposer des solutions réalistes, pratiques et rapidement opérationnelles".

Lors des différentes séances de travail dudit comité technique à Abidjan, des désaccords ont été remarqués sur certains points, notamment "la création d’une autorité de régulation du foncier, la création d’une agence dédiée à la gestion des terrains industriels, le sort du certificat de propriété foncière et le rattachement institutionnel du cadastre", a relevé Vincent Sedalo dans le mot de cadrage de l’atelier, au nom du comité scientifique.

Ces "présents travaux doivent permettre à aplanir ces divergences", a dit Vincent Sedalo, soulignant qu’"à défaut, les actes de l’atelier de restitution dresseront les points à soumettre à l’arbitrage du gouvernement".

Ces travaux de validation qui se tiennent dans la première capitale ivoirienne, comprennent trois parties consacrées successivement "aux actions relatives au foncier rural et urbain", ainsi qu’aux "actions transversales", a-t-il fait savoir.

Compte tenu du caractère transversal de la question foncière en Côte d’Ivoire, le gouvernement a mis en place ce comité technique interministériel qui comprend tous les ministères techniques, note-t-on.

A ces travaux de réflexion, ont été associés les collectivités territoriales et les autres acteurs de la "chaîne foncière, notamment des géomètres-experts, des urbanistes, des architectes, des aménageurs, des opérateurs immobiliers, des notaires, des autorités coutumières et des organisations de la société civile", signale t-on.

(AIP)

Jbk/kp

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment