Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Art et Culture

Abidjan accueille son premier salon du vin dépuis vendredi
Publié le samedi 6 octobre 2012  |  AIP




 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan - La ville d’Abidjan accueille son premier salon du vin, depuis vendredi, à l’initiative de la cave L’Œnophile, et au cours duquel environ cinquante variétés de vin et de champagne feront l'objet d'une opération de dégustation, annoncent ses promoteurs.

"L’objectif de ce salon est de permettre à nos clients de découvrir d’autres qualités et variétés de vins, champagnes et spiritueux qu’ils n’ont pas l’habitude de consommer", a expliqué le directeur général de la cave "L’Œnophile", Karim Rajan.

"A ce salon, 17 maisons de production de vin, champagne et spiritueux de France et d’ailleurs sont représentées et qui présenteront plus de 50 variétés de vin, champagne et spiritueux, et ensuite suivront des échanges avec nos clients", a-t-il indiqué, signalant qu’il est prévu à ces journées une formation à l’endroit des visiteurs sur l’Œnologie.

Pour l’organisateur, "il apparaissait opportun de que leurs clients rencontrent leurs fournisseurs pour échanger, discuter, afin qu’ils sachent véritablement ce que c’est que le vin ou le champagne qu’ils consomment et comment il est fabriqué".

En dehors de la consommation de la boisson à ce salon, il est prévu de la " nourriture", car selon Karim Rajan, " il ne faut pas seulement boire, mais il faut boire et manger aussi et, surtout, boire le vin avec modération", a-t-il conseillé.

Cette cérémonie qui se tient depuis vendredi, et qui s'achève ce samedi, au Palais des congrès de l’Hôtel Ivoire, à Cocody (Abidjan), est initiée par la cave " L’Œnophile", une filiale du groupe Prosuma, spécialisé dans la distribution des boissons, vins et spiritueux, souligne-t-on.

Jbk/nf

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment