Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Économie

Projet de construction de la Casse moderne d`Abidjan: le gouvernement s`acquitte des droits coutumiers relatifs au site
Publié le mardi 16 octobre 2012  |  CICG


Casse
© Ministères par DR
Casse moderne d`Abidjan: le gouvernement s`acquitte des droits coutumiers relatifs au site
Lundi 15 octobre 2012. Abidjan. Anonkoi-Kouté, commune d`Abobo. Les ministres de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Sidiki Konaté et de la Construction, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Mamadou Sanogo ont purgé au nom du gouvernement, les droits coutumiers relatifs au terrain de plus de 80 hectares qui doit accueillir la future grande casse moderne d’Abidjan. Le Chef du village , M. Dogoua Akéo Antoine, a reçu au nom de son village, propriétaire de ce terrain, le chèque du gouvernement


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le ministre de l’Artisanat et de la Promotion des PME, M. Sidiki Konaté et le ministre de la Construction, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, M. Mamadou Sanogo ont purgé au nom du gouvernement, les droits coutumiers relatifs au terrain de plus de 80 hectares qui doit accueillir la future grande casse moderne d’Abidjan. Le Chef du village d’Anonkoikouté, M. Dogoua Akéo Antoine, a reçu au nom de son village, propriétaire de ce terrain, le chèque du gouvernement dont la somme n’a pas été communiqué. Cet acte important dans la réalisation de ce projet a été précédé par des visites des deux ministres dans la commune d’Abobo, le lundi 15 octobre 2012.

Ils ont parcouru les casses installées dans cette commune pour s’imprégner du niveau de précarité dans lequel les artisans des métaux travaillent et le site où sera construit la nouvelle casse moderne d’Abidjan.

Pour le ministre Sidiki Konaté, cette nouvelle casse qui est un groupement d’entreprises de métaux est une véritable zone industrielle. Elle se présente comme la solution à la précarité dans laquelle évoluent les artisans des métaux. Elle va permettre également de sortir ce secteur d’activité de l’informel et permettre à l’Etat de profiter au niveau de ce secteur. Pour se faire, il a annoncé des mesures gouvernementales pour accompagner cette formalisation.

En l’occurrence, la mise à disposition d’un fonds de garantie de 10 milliards de FCFA du Programme présidentiel d’urgence pour servir de garantie auprès des banques qui vont accorder des prêts aux artisans. Des dispositions seront également prises pour aider les artisans à se constituer en entreprises, a-t-il rapporté.

Le ministre de l’Artisanat et de la Promotion des PME a souligné que le gouvernement envisage aussi d’étendre ce projet à l’intérieur du pays de sorte à doter les grandes villes de casses modernes.
Pour sa part, M. Mamadou Sanogo, ministre de la Construction, de l’Assainissement et de l’Urbanisme a noté qu’à travers le projet de construction de la casse moderne d’Abidjan, c’est l’industrialisation de la Côte d’Ivoire qui est en marche.

Rappelant à l’occasion, la viabilisation opérée dernièrement par son ministère, d’un espace de 500 hectares dans la proximité de cette nouvelle casse, qui doit accueillir une zone industrielle. Il a fait remarquer que la nouvelle casse moderne offrira aux artisans des métaux toutes les commodités de travail dans un environnement sain.

Conséquemment à la visite du site qui doit accueillir la nouvelle casse, le ministre de la Construction, de l’Assainissement et de l’Urbanisme a constaté que des maisons avaient été construites sur l’espace. Il a donc appelé ces occupants illégaux à prendre toutes les mesures pour quitter les lieux et a annoncé pour très prochainement la démolition de toutes ces constructions illicites.

Le Coordonnateur du projet de construction de la casse moderne d’Abidjan N’Dotré, M.Ibrahim Kalil Konaté a présenté le visage que va avoir cette infrastructure qui permettra de caser près de 100.000 artisans des métaux.

Selon ses explications, la nouvelle casse offrira 49.000 boutiques, box et magasins pour les artisans. Elle sera dotée d’un centre de perfectionnement aux métiers de la mécanique, d’un centre d’exposition de poids lourds et de poids légers, d’ateliers et de garages et de parcs de véhicules d’occasion. Des services annexes sont prévus dans cette nouvelle casse, notamment des services administratifs pour gérer le complexe, un commissariat, une infirmerie, des banques, des assurances, etc.

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment