Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Art et Culture
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Art et Culture

De retour au pays, Yodé et Siro s’engagent pour la réconciliation nationale
Publié le vendredi 19 octobre 2012  |  AIP


Le
© Abidjan.net par Atapointe
Le Ministre de la culture et de la francophonie a animé une conference de presse dont le sujet principal portait sur la caravane de la réconciliation et de la paix
Vendredi 19 Octobre 2012.Abidjan-Plateau Tour Administrative. Le Ministre Bandama Maurice Kouakou, ministre de la culture et de la francophonie a échangé avec les journalistes sur la prochaine la caravane de la réconciliation et de la paix et a recu les artistes Yode et Siro absent du pays depuis un long moment


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Abidjan, les artistes chanteurs Yodé et Siro, rentrés de leur « exil » français la veille, ont exprimé vendredi, à Abidjan, leur volonté d’apporter leur pierre à la construction de la paix et de la réconciliation en Côte d’Ivoire.

Lors d’une conférence de presse organisée au cabinet du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, les deux artistes, emmenés par Asalfo, fait récemment ambassadeur de bonne volonté par l’Unesco, ont expliqué leur engagement en faveur de la réconciliation en Côte d’Ivoire.

« Nous faisons partie d’un corps de métier où la note supérieure et la note inférieure doivent jouer ensemble pour donner une symbiose (…), où les accords doivent jouer ensemble pour donner une couleur », a d’emblée déclaré Siro qui a ajouté qu’il va leur falloir apporter leur pierre à l’édifice car les Ivoiriens ont besoin de paix.

Siro a fait observer qu’ayant à leur actif cinq album tous déclarés meilleure vente, ils sont donc écoutés par leurs concitoyens. « C’est un plaisir pour nous, quand Asalfo est venu, on n’a pas refusé parce que c’est notre pays. Merci à tous ceux qui ont œuvré à ce retour. Merci. Nous sommes là, voilà ! », a-t-il ajouté.

« Nous voulons dire simplement que nous sommes là, nous sommes venus participer à la paix pour notre pays », a pour sa part déclaré Yodé.

Auparavant, Asalfo qui a été le médiateur dans les négociations au retour dans leur pays des deux artistes, a rappelé que l’une des étapes de sa mission d’ambassadeur est de faire revenir les artistes « exilés ». Il a expliqué avoir rassuré Yodé et Siro sur certains points, à savoir la sécurité et leur réintégration dans le milieu des artistes, après pratiquement deux ans d’absence du pays.

Asalfo a précisé que leur retour, le 18 octobre, n’est pas un hasard car, auparavant prévu le 25, ils ont dû rentrer plus tôt pour prendre part à la caravane de la réconciliation et de la paix qui commence samedi (20 octobre) à San Pedro pour prendre fin le 03 novembre à Abidjan, via Gagnoa, Man, Korhogo, Bouaké et Abengourou.

De son côté, le ministre Maurice Kouakou Bandaman s’est réjoui du retour en Côte d’Ivoire de Yodé et Siro. Il a annoncé que d’autres artistes suivront, appelant par ailleurs tous les artistes à se mobiliser pour la réussite de la caravane car le Gouvernement a joué sa partition pour.

(AIP)

cmas

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment