Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
NTIC
Article



 Titrologie



L'intelligent d'Abidjan N° 2675 du 25/10/2012

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie

  Sondage

 Autres articles


Comment


NTIC

Identification des abonnés mobile / Koné Bruno à propos de la date butoir : ‘‘Le délai sera bel et bien respecté’’
Publié le jeudi 25 octobre 2012  |  L'intelligent d'Abidjan


Cybercriminalité
© Abidjan.net par DR
Cybercriminalité : Le ministre Koné Bruno en campagne contre le fléau.
Le Ministre de la poste et des Tic a donné une importante communication liée à la lutte contre la cybercriminalité lors d`une visite à l’université indienne de Yopougon et dans des cybercafé avoisinants.


 Vos outils




A 7 jours de la fin de l’opération d’identification des abonnés mobile, le ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (PTIC) a initié une opération ‘’symbolique’’ d’identification des parlementaires. C’était le mercredi 24 octobre à l’Hémicycle. A notre passage sur les lieux dans l’après-midi du mercredi, le constat est frappant. Pas grand monde ne se bousculait aux stands des différents opérateurs dressés pour la circonstance. Mais pour Guibessongui N’Datien, le président du comité de suivi de l’opération au sein du ministère, ce manque d’engouement est plutôt bon signe. A 7 jours de la fin de l’opération, cela signifie que la majorité des parlementaires ont suffisamment eu le temps de s’identifier. Pour le président du comité de suivi, le choix de l’Hémicycle est symbolique pour cette dernière phase de la première édition de l’identification des abonnés au mobile. Il s’agit de montrer l’exemple civique et républicain et donner un signal aux abonnés non identifiés à le faire avant la date du 31 octobre, la date butoir.

‘’Le délai sera bel et bien respecté. Il n’y aura pas de report’’, soutient Guibessongui N’Datien. Revenant au point de l’opération d’identification des abonnés au 30 septembre, le président du comité de suivi, avance que 14 millions sont identifiés sur 17,4 millions d’abonnés, soit un taux de 80%. Pour lui, c’est plus qu’une satisfaction. Il a tenu à rassurer cependant les 20% non identifiés sur la confidentialité de l’opération. Même si pour Guibessongui N’Datien, 3 raisons peuvent expliquer la réticence des populations. Les problèmes administratifs, défaut de pièces administratives, manque de temps pour certains travailleurs. Enfin politique ou idéologique. Aux abonnés victimes de troubles dans le déroulement de l’opération, le président du comité de suivi, a insisté auprès des opérateurs à mettre à la disposition de leurs clients des numéros courts.

FO

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment