Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article




  Sondage

 Autres articles


Comment

Économie

Yamoussoukro : les préfets désormais “chevaliers de la salubrité” selon le ministre Anne Ouloto
Publié le lundi 5 novembre 2012  |  Ministères


Salubrité
© Ministères par DR
Salubrité urbaine: Le Ministre Anne Ouloto, exhorte les Préfets à la lutte contre le désordre urbain
Le Ministre de la Salubrité Urbaine organise depuis ce jeudi 1er Novembre 2012, à l’Hôtel des Parlementaires de Yamoussoukro, à l’intention des Préfets, un important séminaire portant sur le thème « Désordre urbain et incivisme des populations »


 Vos outils




 Vidéos

 Dans le dossier

Le Ministre de la Salubrité Urbaine, a invité, samedi, à Yamoussoukro, les préfets de Cote d’ivoire, à être des chevaliers de la salubrité et des précurseurs de l’ordre urbain, au terme du séminaire sur « le désordre urbain et l’incivisme des populations, quelle responsabilité des préfets » qui s’est tenu du 1er au 03 novembre.

Mme Anne Ouloto a en outre exhorte les Préfets à être « les garants d’une collaboration parfaite avec les Élus locaux, par l’impulsion et la mise en œuvre d’une dynamique d’actions d’ensemble, cohérentes et efficaces’.

« Faites en sorte que les incitatives du Gouvernement, répondant aux exigences de la vision et des ambitions du Président de la République soient exécutées au niveau local, dans l’intérêt général en vue de l’amélioration du cadre de vie des populations », a-t-elle recommande.
Ce séminaire a recommandé au titre du sous thème « le préfet et la gestion du domaine public ;
-faire l’inventaire et la classification précise dans chaque département des dépendances du domaine ;
-doter les villes de plans d’urbanisme directeur ou de schémas directeur d’urbanisme ;
-mettre sur pied des commissions départementales d’esthétique et d’harmonie urbaine ;
-renforcer les capacités des préfets, notamment professionnelles, financières et matérielles dans la gestion du domaine public ;
-renforcer l’autorité de l’État sur la gestion du domaine public dans les circonscriptions administratives ;
-doter les chefs-lieux de régions de directions régionales de tous les ministères afin de faciliter la maitrise des dépendances du domaine public ;
-créer des structures d’intervention rapide dans le cadre de la police de conservation du domaine public ;
-faire respecter l’affectation des espaces réservés aux équipements et aux services publics dans les lotissements et zones de recasements des populations déguerpies.
Face à l’incivisme des populations, les participants recommandent ;
-l’utilisation des médias pour une large diffusion des campagnes de sensibilisation et d’éducation à la salubrité sur toute l’étendue du territoire national ;
-l’ouverture des campagnes de sensibilisation par des déclarations solennelles du Président de la République et/ou du Premier Ministre pour appuyer les actions de lutte contre le désordre urbain et l’incivisme des populations ;
-des instructions fermes du Gouvernement aux Préfets pour la mise en œuvre de la politique de lutte contre le désordre urbain et l’incivisme des populations ;
-généraliser le service civique sur toute l’étendue du territoire.

Relativement au sous-thème « le préfet et la gestion des actes des collectivités territoriales », les participants ont enfin recommande ;
-le renforcement et l’accroissement des pouvoirs des autorités préfectorales dans la lutte contre le désordre urbain ;
Le processus de protection des membres du corps préfectoral contre le pouvoir politique des élus locaux ;
-le processus de renforcement des capacités des préfets à travers la formation continue des préfets, la mise à disposition de personnel qualifié et la dotation des préfectures en services administratifs spécialisés en gestion des actes des collectivités territoriales dotes de moyens matériels et financiers nécessaires ;
-la réalisation de tableau synoptique des textes législatifs et règlementaires existants en vue de les mettre à la disposition du corps préfectoral et d’assurer l’éveil juridique en mettant a jour les textes dépassés.

Source : Direction de la Communication MSU

LIENS PROMOTIONNELS


 Commentaires


Comment